Euro : Les Bleus pas toujours gâtés au tirage

Euro : Les Bleus pas toujours gâtés au tirage ©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le samedi 02 décembre 2023 à 12h57

Têtes de série lors du tirage au sort de l'Euro 2024, les Bleus n'ont pas toujours été en réussite au tirage depuis l'édition 1992.


Vainqueur de son premier Euro en 1984 puis non qualifiée en 1988, l'équipe de France n'a raté aucune édition depuis, remportant un deuxième sacre continental en 2000 avant d'échouer en finale, à domicile, en 2016. Mais alors que le tirage au sort de l'édition 2024, programmée du 14 juin au 14 juillet en Allemagne, aura lieu samedi à Hambourg, à partir de 18h, les Bleus, qui seront de nouveau têtes de série, ont-ils été avantagés lors des derniers tirages ?

Tête de série, pas une garantie

En 1992, le championnat d'Europe ne comptait que huit équipes. Et les hommes de Michel Platini, auteurs d'un parcours parfait en qualifications, s'étaient retrouvés dans le groupe 1 aux côtés d'un autre favori, l'Angleterre, que vient de rejoindre Eric Cantona (photo). Mais ce sont les deux outsiders, la Suède et le Danemark, qui s'étaient qualifiés pour le dernier carré, des Danois invités de dernière minute et vainqueurs surprises de la compétition.

Lors de l'Euro 96, avec un nombre de participants multiplié par deux (16), les Bleus d'Aimé Jacquet, qui n'étaient pas têtes de série pour leur retour dans une grande compétition internationale, avaient hérité de l'Espagne, ainsi que de leurs bourreaux bulgares pour la qualification au Mondial 1994, où ils avaient atteint les demi-finales, et de la Roumanie. Ils avaient terminé premiers du groupe avant d'arriver dans le dernier carré. En 2000, auréolés de leur titre de champion du monde mais encore placés dans le chapeau 3, les Tricolores, alors dirigés par Roger Lemerre, s'étaient retrouvés dans le groupe dit « de la mort » (Pays-Bas, Danemark et République Tchèque), et ils étaient quand même allés au bout.

Un groupe relevé lors de la dernière édition

Tête de série à l'Euro 2004, l'équipe de France de Jacques Santini avait pourtant eu droit à un groupe particulièrement relevé (Angleterre, Suisse et Croatie) dont ils parviendront à s'extraire, à la première place, avant de chuter en quarts contre les futurs vainqueurs grecs. En 2008, les troupes de Raymond Domenech (chapeau 4) tombent encore dans un groupe costaud (Pays-Bas, Italie et Roumanie), et seront piteusement éliminées, terminant à la dernière place avec un seul but marqué. Quatre années plus tard, avec Laurent Blanc sur le banc, les Bleus sont encore dans le chapeau 4 et héritent de l'un des deux pays hôtes, l'Ukraine, de la Suède et de l'Angleterre, et réussissent à terminer deuxièmes, s'inclinant à nouveau en quarts de cet Euro 2012 contre le futur champion, l'Espagne.

En 2016, c'est avec un statut de tête de série que l'équipe de France de Didier Deschamps participe au tirage au sort de cet Euro à domicile, pour la première fois à 24 équipes, qui lui réservera trois équipes à sa portée (Suisse, Roumanie et Albanie). Elle terminera en tête et échouera ensuite en finale contre le Portugal. Enfin, lors de l'édition 2020, disputée en 2021 en raison de la pandémie de Covid-19, les Tricolores, qui étaient cette fois dans le chapeau 2, s'étaient retrouvés dans groupe difficile avec l'Allemagne, le Portugal et la Hongrie. Ils s'en étaient toutefois sortis, mais avaient été éliminés dès les huitièmes de finale par la Suisse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.