Euro 2024 - Nagelsmann : «On veut terminer à la première place»

A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 20 juin 2024 à 11h10

En s'imposant face à la Hongrie (2-0), l'Allemagne a enchaîné un deuxième succès consécutif dans cet Euro. Qualifiée pour les 8èmes de finale, la Mannschaft aspire à terminer en tête de son groupe alors qu'elle compte 2 points de plus que la Suisse, son prochain adversaire.

L'Allemagne veut la première place du groupe A. Après avoir étrillé l'Écosse lors de l'ouverture de cet Euro 2024 (5-1), l'équipe de Julian Nagelsmann a connu un match bien plus compliqué contre une Hongrie accrocheuse mais les coéquipiers de Toni Kroos ont enchaîné par un nouveau succès grâce à des réalisations de Jamal Musiala et İlkay Gündoğan (2-0). Avec le match nul entre l'Écosse et la Suisse plus tard dans la soirée de mercredi (1-1), c'est bien l'Allemagne qui occupe la tête de sa poule avec 2 points d'avance sur la Nati, qu'elle affrontera dimanche au Deutsche Bank Park (21 heures) avec le désir de faire perdurer son excellente entame de tournoi. En conférence de presse, il a été demandé à Julian Nagelsmann quel serait son adversaire préféré en 8èmes de finale, mais le sélectionneur a rapidement rappelé que la phase de groupes n'était pas terminée.

Kroos : "J'espère que cela nous portera loin"

"On doit encore jouer un troisième match de groupe. On veut terminer à la première place, c'est important de gagner chaque match pour finir en tête. Ensuite on verra. On est qualifiés certes, mais il reste un match à jouer", a commenté le technicien de l'Allemagne, conscient que son équipe ne pouvait pas influencer les résultats dans les autres groupes. En cas de première place, l'Allemagne défierait le 2ème du groupe C (Espagne, Italie, Croatie ou Albanie) au tour suivant mais avant de penser à cela, les joueurs ont préféré retenir le positif d'un nouveau succès dans cette compétition à domicile. "C'est une seconde étape passée. Il est rare de gagner les deux premiers matches d'une phase de groupes. Nous avons eu du mal mais nous avons réussi à gagner. Nous y arrivons depuis le mois de mars, même en étant menés, car nous savons que nous pouvons renverser les situations. Nous sommes solidaires. J'espère que cela nous portera loin", a notamment déclaré Toni Kroos, qui raccrochera les crampons au terme du tournoi.

Même son de cloche chez Manuel Neuer. "Nous voulions confirmer après l'Écosse, même si nous savions que cela allait être compliqué. Mais nous avons été portés par l'euphorie des supporters. Il y a une superbe atmosphère. Nous faisons évidemment partie des favoris, mais il faut être constamment vigilant", a clamé le portier de la Mannschaft.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.