Euro 2024 : Les différents scénarios de qualification pour les Bleus

A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le samedi 22 juin 2024 à 11h39

France - Turquie ou France - Belgique, voilà des affiches tout à fait plausibles pour les Bleus dès les huitièmes de finale de l'Euro. Même s'il faudra d'abord assurer l'essentiel devant une Pologne déjà éliminée.

Comment se qualifier et à quelle place ?

Les Bleus seront très probablement qualifiés pour les huitièmes de finale de l'Euro, au pire parmi les meilleurs troisièmes (un troisième à quatre points, sur les deux premières éditions, n'a jamais été éliminé). Pour éviter ce cas de figure et donc terminer parmi les deux premiers même en cas de défaite contre la Pologne mardi, ce qui garantirait la qualification quoi qu'il arrive, il faudrait soit que l'Autriche ne batte pas les Pays-Bas, soit que les Néerlandais perdent sur un plus grand écart que les Bleus.

Mais le véritable objectif, bien sûr, sera la première place, ce qui interviendrait dans ces trois cas de figure : une victoire, sans que les Pays-Bas ne gagnent dans le même temps ; une victoire aussi pour les Pays-Bas face à l'Autriche, mais sur un écart plus faible que celle de la France ; ou enfin un match nul si les Pays-Bas font nul aussi, mais en marquant deux buts de moins, par exemple un 2-2 pour France - Pologne et un 0-0 pour Pays-Bas - Autriche.

Quels adversaires potentiels en huitièmes ?

En cas de première place, les hommes de Didier Deschamps affronteraient le deuxième du groupe F, celui du Portugal, de la Turquie, de la Géorgie et de la République tchèque. On peut imaginer une finale Turquie - République tchèque pour cette deuxième place, mais la deuxième journée de samedi en dira déjà beaucoup plus. En cas de deuxième place pour les Bleus, ce serait le deuxième du groupe E qui serait au menu, donc potentiellement la Belgique dans une poule extrêmement indécise avec la Slovaquie, l'Ukraine et la Roumanie - si les Belges battent les Roumains samedi, les quatre équipes seraient à trois points avant l'ultime journée. Enfin, en cas de troisième place, les vice-champions du monde auraient théoriquement 50% de chances de défier le premier du groupe C (Angleterre ?), 30% pour le groupe E (Belgique ?), 20% pour le groupe B (Espagne) et 0% pour le groupe F (celui du Portugal).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.