Euro 2024 : L'Espagne sanctionnée à cause de Yamal ?

A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365, publié le dimanche 23 juin 2024 à 20h11

Pour une raison particulièrement surprenante, Lamine Yamal pourrait être à l'origine d'une amende infligée à l'Espagne lors de l'Euro 2024.

Probablement la nation la plus séduisante depuis le coup d'envoi de l'Euro 2024, l'Espagne est déjà qualifiée pour les huitièmes de finale avant son troisième match dans le groupe B, face à l'Albanie ce lundi à Düsseldorf (coup d'envoi à 21h). L'assurance en prime d'être certaine de terminer en tête du groupe de la mort au sein duquel figurent également l'Italie et la Croatie. Véritable phénomène, Lamine Yamal a confirmé lors de ses deux premières sorties le potentiel immense dont il dispose. Mais contre toute attente, la Roja pourrait être sanctionnée prochainement par sa faute.

L'Espagne sous le coup d'une amende de 30.000 euros

Son délit ? Son âge. Celui qui a battu le record de précocité de la compétition en prenant part à un match de l'Euro avant d'avoir soufflé sa 17eme bougie (16ans et 338 jours) expose sa fédération à une amende de 30.000 euros. La chaîne ZDF, dans des propos rapportés par le quotidien Bild, a rappelé qu'en Allemagne les mineurs ne sont pas autorisés à travailler au-delà de 20h. Une loi enfreinte à l'occasion de l'affiche disputée à Gelsenkirchen contre l'Italie jeudi soir dont le coup d'envoi a été donné à 21h. Par ailleurs, en raison des sollicitations médiatiques d'après-match, a fortiori pour Lamine Yamal, il est fort probable que le jeune prodige du Barça a bouclé sa soirée tard dans la nuit.

S'il venait à être préservé lors du dernier match de groupes, l'ailier droit ne ravivera pas la polémique. Même si celle-ci devrait vraisemblablement s'éteindre rapidement. D'après la même source, des exceptions sont régulièrement octroyées aux sportifs. En huitième de finale, l'Espagne sait d'ores et déjà qu'elle jouera à 21h à Cologne le dimanche 30 juin face à un troisième de groupe dont l'identité ne sera connue qu'au terme de ce premier tour. La France, si elle venait à rétrograder en troisième position du groupe D, représenterait un adversaire potentiel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.