Euro 2024 : Gare au duo Schouten- Reijnders pour les Bleus

Emmanuel LANGELLIER, Media365, publié le vendredi 21 juin 2024 à 19h42

Pour affronter l'équipe de France, les Pays-Bas pourraient aligner une paire prometteuse Schouten- Reijnders au milieu de terrain. Un duo dont les Bleus vont devoir grandement se méfier.

Pour sa deuxième sortie dans l'Euro 2024, la sélection néerlandaise ne s'avance pas en victime expiatoire contre l'équipe de France, vendredi (coup d'envoi à 21h00). Ronald Koeman a confiance en ses hommes, lancés sur une belle série. Depuis leur revers contre les Bleus en qualifications à l'Euro (1-2), le 13 octobre à Amsterdam, ils ont enquillé 7 victoires, ne perdant que contre l'Allemagne en amical (1-2), le 24 mars. Si un doute subsiste sur la composition de départ des Bataves contre les éléments de Didier Deschamps avec l'incertitude liée à la présence de Xavi Simons, décevant sur le côté droit contre la Pologne mais qui sera peut-être recentré, on retrouvera un « gars sûr » au milieu de terrain : Jerdy Schouten.

Schouten « fait partie des révélations de ces derniers mois »

A 27 ans, Schouten s'est imposé dans l'entrejeu hollandais, transposant ses performances abouties avec le PSV Eindhoven, sacré champion des Pays-Bas cette saison. Ces derniers mois, Ronald Koeman ne peut plus s'en passer. « Il fait partie des révélations de ces derniers mois, relève Louis van Gaal, l'ancien sélectionneur des Oranje dans les colonnes de L'Equipe, vendredi. À Eindhoven, il a pris ses responsabilités pour prendre son envol et confirmer son gros potentiel. Il est costaud sur coups de pied arrêtés et il est physiquement capable d'enchaîner les efforts à haute intensité. L'Euro va constituer une belle opportunité pour lui de franchir une étape supplémentaire en termes de maturité. »

Sauf pépin de dernière minute, Schouten débutera devant la défense avec, a priori, Tijjani Reijnders qui a montré parfois de belles choses dans les rangs de l'AC Milan durant le dernier exercice. Là aussi, on a affaire à un élément prometteur âgé de 25 ans. « À l'AC Milan, il n'est pas toujours titulaire mais cette expérience lui a permis de grandir et de prendre encore plus confiance en lui. Quitter Alkmaar pour le Milan sans étape intermédiaire montre aussi son ambition et sa confiance en ses possibilités, estime van Gaal. Il a gagné en rigueur au niveau de son replacement et il est plus agressif dans les duels. » Avec cette doublette à laquelle ils n'ont pas encore fait face, les Bleus seront sur leurs gardes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.