Euro 2024 : De gros ratés dans les transports allemands

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 19 juin 2024 à 16h44

Il est très difficile, voire impossible, de voyager en toute efficacité pour l'ensemble des fans européens en Allemagne.

La fameuse organisation allemande vole en éclats pour tous les supporters qui parcourent l'Allemagne durant l'Euro, l'efficacité des transports étant catastrophique. Particulièrement après Angleterre - Serbie à Gelsenkirchen (1-0 dimanche soir) et France - Autriche à Düsseldorf (1-0 lundi soir), les retours vers les centres-villes en tramway ont créé des embouteillages monstres avec plusieurs heures d'attente, l'offre n'étant pas renforcée par rapport aux horaires habituels à l'année.

Neuss : "Notre système était très bon, désormais il est très mauvais"

A Gelsenkirchen, par exemple, il y avait seulement un tramway tous les quarts d'heure pour évacuer 60 000 personnes. Un tramway ayant une capacité de 400 personnes, il n'est même pas utile de faire le calcul... "Les infrastructures sont très mauvaises, il faut tout refaire", estime Detleff Neuss, le directeur du lobby ferroviaire allemand Pro Bahn (pour le Telegraph). Des transports qui sont pourtant gratuits pour tous les détenteurs de billets, les jours comme lendemains de match.

Et les soucis ne s'arrêtent pas aux soirs des rencontres, mais bien à l'ensemble des trajets à travers le pays : "Si vous voulez arriver à l'heure pour le match, je dirais qu'il faut prendre un ou deux trains avant celui qui est réellement programmé. Notre système était très bon il y a de nombreuses années, désormais il est très mauvais." Le taux de trains arrivant à l'heure en 2023, en Allemagne, est seulement de 64%. Ce qui, de plus, ne prend donc pas en compte les situations exceptionnelles telles que l'organisation d'un Euro, qui accentue fatalement les trains retardés et/ou annulés... Finalement l'herbe, et surtout les trains, ne sont pas toujours plus verts ailleurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.