Euro 2024 : Chaque décision vidéo sera détaillée à l'écran

A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 12 juin 2024 à 20h59

L'expérience des spectateurs comme des téléspectateurs devrait être améliorée lors de l'Euro 2024, grâce à la nouvelle ligne édictée par l'UEFA qui veut éclaircir l'utilisation de la VAR.

Roberto Rosetti, l'ancien arbitre italien désormais à la tête de l'arbitrage à l'UEFA, a présenté officiellement les innovations attendues durant l'Euro 2024, qui s'ouvre vendredi en Allemagne. M. Turpin essuiera les plâtres à l'occasion du match d'ouverture du pays hôte contre l'Ecosse (à 21h, à Munich), et c'est donc lui qui devrait être le premier à bénéficier de ce procédé qui permettra au public d'observer l'explication en direct.

Rosetti : "On le fait pour les prochaines générations"

"Après l'assistance vidéo, l'explication technique de la décision sera diffusée sur les écrans géants des stades, détaille Roberto Rosetti. Penalty, faute de main. Le joueur n°9 de l'Allemagne a touché la balle avec sa main gauche qui était dans une position non naturelle, au-dessus de son épaule et élargissant son corps." Ne souhaitons pas ce malheur à Niclas Füllkrug, mais c'est l'exemple donné par le dirigeant... Les commentateurs auront aussi la responsabilité de détailler ces consignes aux téléspectateurs. Cette nouvelle manière de procéder avait déjà été testée lors du dernier Mondial féminin, avec les arbitres qui expliquaient en parallèle au micro, mais cette dernière spécificité n'est pas reconduite.

Par ailleurs, Roberto Rosetti a confirmé que seuls les capitaines auraient le droit de parler avec l'arbitre afin de contester des décisions - ou même de réclamer des explications -, sous peine de carton jaune immédiat. Si le capitaine est un gardien, un vice-capitaine sera désigné. Ces consignes ont déjà été appliquées lors des trois finales de Coupe d'Europe et ce changement, comme celui des explications projetées après l'utilisation de la vidéo, continue d'aller dans le sens du rugby afin de ramener de la clarté et espérons-le un respect retrouvé de l'arbitre : "On fait ça pour les prochaines générations. On ne le fait pas pour les arbitres, mais pour le football et l'image du jeu, pour les jeunes joueurs et pour les jeunes arbitres."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.