Euro 2021 : Ceferin clarifie la situation

Euro 2021 : Ceferin clarifie la situation©Media365

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 28 janvier 2021 à 16h42

Le président de l'UEFA, Aleksander Ceferin, a donné des indications au sujet de l'Euro 2021, notamment à propos des villes hôtes de la compétition.


Il y a quelques jours, les paroles prononcées par Karl-Heinz Rummenigge, le président du Bayern, pouvaient faire naître un doute sur la tenue possible de l'Euro 2021 (prévu du 11 juin au 11 juillet) dans un seul pays. "Je sais que le président Aleksander Ceferin se demande si ça ne serait pas plus logique, alors que le Covid est toujours présent, d'organiser le tournoi sur un seul territoire avec un protocole sanitaire qui serait adapté", avait-il expliqué. La situation sera clarifiée de façon définitive le 5 mars prochain, avec la décision de l'UEFA, mais en attendant, le président de l'instance, Aleksander Ceferin, a pris la parole.

Ceferin est optimiste pour la compétition et la présence des fans

Par le biais d'un communiqué, il a levé le doute sur la tenue de la compétition dans douze villes différentes (Amsterdam, Bakou, Bilbao, Bucarest, Budapest, Copenhague, Dublin, Glasgow, Londres, Munich, Rome et Saint-Pétersbourg). "L'UEFA s'est engagée à organiser l'EURO 2020 dans les 12 villes initialement prévues. L'EURO est la compétition phare du football des équipes nationales en Europe et constitue une source vitale de financement pour le développement du football de base et au sens large", a-t-il affirmé. Plutôt confiant au sujet de l'évolution de la situation sanitaire, il a continué : "Je suis optimiste sur le fait que les choses seront très probablement très différentes en ce qui concerne le virus à mesure que nous nous rapprochons du tournoi et il est important que nous donnions aux villes hôtes et aux gouvernements autant de temps que possible pour formuler une image précise de ce qui sera possible en juin et juillet."


Afin de conclure, le président de l'UEFA a rappelé le rôle prépondérant des fans dans le monde du football. Une nouvelle fois, il a témoigné d'un bon espoir pour une amélioration à venir : "Les fans sont une grande partie de ce qui rend le football spécial et cela est vrai pour l'Euro autant que pour n'importe quel match. Nous devons nous accorder le maximum d'espace pour permettre leur retour dans les stades."

Pour rappel, l'équipe de France figure dans un groupe F relevé avec l'Allemagne, le Portugal et la Hongrie. Les joueurs dirigés par Didier Deschamps défieront la Mannschaft pour leur entrée dans la compétition, le 15 juin à Munich. Suivront des oppositions contre la Hongrie, le 19 juin à Budapest, puis contre le Portugal, le 23 juin dans la même ville.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.