Euro 2020 : Une revanche pour l'Allemagne, une première place à prendre pour la Belgique

Euro 2020 : Une revanche pour l'Allemagne, une première place à prendre pour la Belgique©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le dimanche 24 mars 2019 à 07h00

Les nations à la quête d'une place à l'Euro 2020 sont engagées dans un véritable sprint. Ce dimanche, certaines équipes jouent déjà un deuxième match dans les éliminatoires. C'est le cas de la Belgique, qui doit confirmer son succès inaugural sur la pelouse de Chypre ou des Pays-Bas, qui reçoivent l'Allemagne dans un match qui rappelle la Ligue des Nations.

Groupe C : L'Allemagne commence sa campagne à Amsterdam

Après un nul en amical la semaine passée contre la Serbie (1-1), l'Allemagne lance ses éliminatoires de l'Euro 2020 par un périlleux déplacement aux Pays-Bas à 20h45. A Amsterdam, la Mannschaft reste sur une lourde défaite en Ligue des Nations (0-3). Malgré les récentes contre-performances allemandes, Joachim Löw est toujours le commandant de bord. Mais il a opéré une vaste révision de son effectif : Jérôme Boateng, Thomas Müller et Mats Hummels sont définitivement écartés de la sélection. L'équipe championne du monde 2014 prend un virage et va devoir éviter la sortie de route. Mais la tâche ne sera pas facile face à des Oranje leaders du groupe après une victoire en Biélorussie (4-0). Et comme dans tout « derby » qui se respecte, les Néerlandais risquent d'avoir envie de prolonger la crise du voisin. Au même moment, l'Irlande du Nord pourrait mettre un peu plus de pression sur les épaules des compatriotes de Leroy Sané en réalisant un 6/6 en cas de deuxième victoire consécutive contre la Biélorussie (20h45).

Groupe E : La Slovaquie pour prendre de l'avance

Dans un groupe E très ouvert, la Slovaquie serait bien inspirée de l'emporter au pays de Galles à 15h00. Entre prétendants à la qualification, les points vont compter chers à la fin de l'année. Actuelle leader après une victoire contre la Hongrie (2-0), la Repre se déplace à Cardiff pour prendre de l'avance sur un adversaire du soir exempt de première journée. En milieu de semaine, les partenaires d'Ashley Williams se sont imposés au bout du temps additionnel dans un amical contre Trinité-et-Tobago (1-0). Ils sont donc prêts pour ce match déjà décisif. Car même après un départ timide en Azerbaïdjan (2-1), la Croatie reste favorite pour la première place du groupe E. Les vice-champions du monde se déplacent en Hongrie pour l'emporter mais surtout pour enfin convaincre à partir de 18h00.

Groupe G : La Pologne doit confirmer

Grâce à Krzysztof Piatek, la Pologne s'est imposée sur la pelouse de l'Autriche (1-0) en ouverture des éliminatoires à l'Euro 2020. Les quarts de finaliste de la dernière édition affrontent la lanterne rouge du groupe G, la Lettonie. Un adversaire qui ne devrait pas poser trop de problèmes à Varsovie à partir de 20h45. Mais attention, des surprises peuvent avoir lieu dans ces matchs de qualification. La preuve, la Macédoine du Nord est l'actuelle leader de ce groupe après une large victoire contre le pays balte (3-1). L'opposition sera un cran plus relevée ce dimanche à 20h45 pour le pays fraîchement rebaptisé : la Slovénie. Les partenaires de Jan Oblak restent sur un nul en Israël (1-1) et vont devoir réellement se lancer face à la Macédoine, sous peine de manquer un cinquième Euro consécutif. Défaite à Vienne ce jeudi, l'Autriche va devoir se relancer lors d'un périlleux déplacement en Israël (18h00).

Groupe I : La Belgique peut prendre la tête

La Belgique a commencé idéalement son parcours avec une victoire contre la piégeuse Russie (3-1). Mais ce n'est pas suffisant pour permettre aux Diables Rouges d'occuper la première place du groupe I. Grâce à un large succès contre Saint-Marin (5-0), Chypre a le droit à cet honneur. C'est d'ailleurs du côté de Chypre que se déplacent les partenaires d'Eden Hazard ce dimanche à 20h45. Le vainqueur de ce match sera le nouveau leader du groupe I. A moins que le Kazakhstan, en embuscade à la deuxième place après une étonnante victoire contre l'Ecosse (3-0), ne réédite l'exploit dans son stade d'Astana face à la Russie (15h00). A Saint-Marin, l'Ecosse va devoir redresser la barre après la défaite inaugurale contre les Kazakhs. Après la première journée, ce groupe ressemble à une histoire belge : il ne suit aucune logique. Attention donc à bien prendre son adversaire dominical au sérieux au risque de se faire surprendre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.