Euro 2020 : La France dans le groupe de la mort

Euro 2020 : La France dans le groupe de la mort©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le samedi 30 novembre 2019 à 18h55

Ce samedi, lors du tirage au sort de l'Euro 2020, les Bleus n'ont pas été gâtés en tombant avec l'Allemagne et le Portugal.

Si Didier Deschamps avait de la réussite au tirage, elle l'a vraisemblablement délaissé, ce samedi. Pour l'Euro 2020, l'équipe de France a en effet hérité du groupe de la mort, puisqu'elle figure dans la poule F aux côtés de l'Allemagne, du Portugal et d'un barragiste. Autrement dit, les trois derniers vainqueurs des grandes compétitions internationales et trois des quatre demi-finalistes du précédent Euro vont batailler dès le premier tour.

Le champion du monde 2014 en entrée, le tenant du titre en dessert : à l'Euro, le repas des Bleus sera copieux. Il sera bien évidemment question de revanche. Lors de la dernière édition, les hommes de Didier Deschamps avaient sorti la Mannschaft en demi-finale. Depuis, la sélection de Joachim Löw a entamé un nouveau cycle, après une Coupe du Monde 2018 ratée. Et a retrouvé de l'allant, dominant son groupe de qualification où figuraient les Pays-Bas.

Une revanche pour les Bleus

Le Portugal, lui, vit encore sur son premier succès continental, acquis face à la France, même si sa victoire lors de la première Ligue des Nations de l'histoire a accéléré sa transition générationnelle. Problème, la Seleção das Quinas semble encore dépendante du rendement de Cristiano Ronaldo, auteur de 11 buts lors des qualifications. Les hommes de Fernando Santos ont dû batailler jusqu'au bout de leur campagne, avec un succès difficile au Luxembourg (0-2), pour valider leur ticket. Ils avaient été devancés par l'Ukraine, qu'ils n'avaient pas été capables de battre en deux confrontations (0-0 à l'aller, 2-1 au retour). Il n'empêche, l'équipe lusitanienne était bel et bien l'épouvantail du pot 3.

Pour connaître le dernier adversaire de ce groupe, il faudra patienter jusqu'aux barrages de mars prochain. Théoriquement, la France pourrait retrouver l'Islande, la Roumanie, la Bulgarie ou la Hongrie. Mais si la Roumanie s'impose, celle-ci serait immédiatement reversée dans le groupe C, en tant que pays organisateur. Les Bleus affronteront alors le vainqueur du « barrage D » : la Géorgie, la Biélorussie, la Macédoine du Nord ou la Biélorussie. Les candidats sont donc nombreux. Une chose est sûre, ils auraient tous préféré une poule moins relevée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.