Euro 2020 : L'Italie se lance en maîtrisant la Finlande

Euro 2020 : L'Italie se lance en maîtrisant la Finlande©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le samedi 23 mars 2019 à 23h10

Grâce à son jeune talent Moise Kean, l'Italie a battu la Finlande (2-0) en ouverture des éliminatoires de l'Euro 2020. La Squadra Azzurra partage la tête du groupe H avec la Grèce qui a battu le Liechtenstein (2-0).

Soigné de son syndrome de Stockholm, l'Italie a commencé les éliminatoires de l'Euro 2020 par une victoire. La Squadra Azzurra n'a peut-être pas été resplendissante contre la Finlande, mais elle a assuré l'essentiel en l'emportant sans trembler (2-0). Un signe de guérison rendu possible par l'arrivée de jeunes talents dans le onze de départ. Le remède le plus efficace aux difficultés offensives italiennes a été Moise Kean. Le joueur né en l'an 2000 s'est illustré en étant très remuant. Le joueur de la Juventus Turin a même marqué le but du 2-0 en ajustant Lukáš Hrádecký (74eme, 2-0). Ce deuxième but italien est intervenu dans un temps faible de l'équipe de Roberto Mancini. Juste avant, Teemu Pukki avait manqué l'égalisation de peu en coupant au premier poteau un centre venu de la droite. La plus grosse occasion du match pour les Finlandais. Les Nordiques auraient pu espérer mieux s'ils n'avaient pas été pris à la gorge. Avant la dixième minute de jeu, l'Italien a ouvert le score avec de la réussite. Sur un coup-franc excentré de Marco Verratti, Tim Sparv a dégagé de la tête directement sur Nicolo Barella qui a marqué en reprenant le ballon de demi-volée aux 18 mètres. Le joueur de Cagliari a eu l'aide de Sauli Vaisanen, le défenseur finlandais ayant légèrement dévié le ballon et pris à contre-pied son portier (7eme, 1-0). Le reste de la rencontre a été contrôlé par les coéquipiers de Giorgio Chiellini. Le vétéran Fabio Qaagliarella a également eu le temps de s'illustrer pendant ses dix minutes passées sur la pelouse. Le co-meilleur buteur de Serie A a obligé Lukáš Hrádecký a la parade (80eme) puis a trouvé sa barre transversale (83eme). De la réussite, de la maîtrise, des espoirs : l'Italie est sur la voie de la guérison.

La Grèce et la Bosnie rejoignent l'Italie en tête du groupe J

A condition de poursuivre son traitement correctement. A l'issue de cette première journée d'éliminatoires dans le groupe J, les Italiens ne sont pas seuls leaders. Ils sont accompagnés par la Grèce, vainqueur du Liechtenstein (2-0) grâce à Konstantinos Fortounis (46eme, 0-1) et l'ancien Niçois Anastasios Donis (80eme, 0-2). Le joueur de Stuttgart était entré en jeu avant la demi-heure de jeu pour remplacer un Kostas Mitroglou blessé. La Bosnie-Herzégovine a également commencé sa campagne européenne par une victoire. A domicile contre l'Arménie, Miralem Pjanic a offert l'ouverture du score à Rade Krunic (33eme, 1-0), puis Deni Milosevic a doublé la mise (80eme, 2-0) avant la réduction tardive du score d'Henrikh Mkhitaryan dans le temps additionnel (2-1, 93eme).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.