Euro 2020 : Espagne, Italie... Des désillusions à oublier

Euro 2020 : Espagne, Italie... Des désillusions à oublier©Media365

Arthur Merle, publié le samedi 23 mars 2019 à 07h25

Eliminée en huitièmes de finale du dernier Mondial, l'Espagne entame samedi soir sa campagne de qualification à l'Euro 2020. Tout comme l'Italie, qui reste sur une désillusion plus grande encore : celle de ne pas avoir fait le voyage en Russie l'été dernier.


Groupe D : La Suisse pour confirmer les promesses de la Ligue des Nations

Première de son groupe de Ligue des Nations devant la Belgique, la Suisse a gagné le droit de disputer le Final Four de cette toute nouvelle compétition, en juin prochain. Les hommes de Vladimir Petkovic ont décroché ce ticket notamment grâce à une superbe performance contre les Diables (5-2), un peu plus de quatre mois après leur élimination en huitièmes de finale du Mondial face à la Suède (1-0). En Géorgie (15h00), les coéquipiers de Xherdan Shaqiri auront évidemment comme objectif d'éviter une mauvaise surprise, trois jours avant de recevoir leur principal concurrent dans ce groupe : le Danemark. Potentiel outsider, l'Eire débutera sa compagne de qualification par un déplacement à Gibraltar (18h00).

Groupe F : L'Espagne pour répondre aux interrogations, la Suède pour mettre la pression

Après une Coupe du Monde ratée et une Ligue des Nations très moyenne, la Roja débute son parcours de qualification avec la volonté de retrouver certaines certitudes. Ou du moins, de ne pas - de nouveau - laisser le doute s'immiscer. Face à la Norvège (20h45), les hommes de Luis Enrique partiront grands favoris mais devront convaincre dans le contenu en plus de gagner. Petit bonus : cette rencontre sera peut-être l'occasion de voir les débuts de Jaime Mata, attaquant de Getafe qui évoluait encore en deuxième division la saison dernière. De son côté, la Suède devra assumer son statut d'outsider en ne tombant pas dans le piège de la Roumanie (18h00), capable d'embêter ponctuellement quelques gros. Malte et les Iles Féroé offriront, elles, le duel des petits poucets de ce groupe (18h00).

Groupe J : L'Italie pour se réconcilier avec les éliminatoires

Le 13 novembre 2017, l'Italie ne pouvait faire mieux qu'un match nul face à la Suède (0-0) en barrage retour de qualification pour le Mondial 2018, et voyait s'envoler son rêve d'être du voyage en Russie. Près d'un an et demi plus tard, la Nazionale entame une nouvelle campagne de qualification qu'elle ne compte, cette fois, pas rater. Face à la Finlande (20h45) - qui a remporté cinq de ses six matchs de Ligue des Nations - la sélection de Roberto Mancini devra prouver qu'elle est guérie, devant son public d'Udine. Le renouveau sera en tout cas symbolisé par Nicolo Zaniolo et Moise Kean, 19 ans tous deux et retenus pour la première fois. Outsiders, le Grèce et la Bosnie-Herzégovine devront négocier un déplacement au Liechtenstein (20h45) et une réception de l'Arménie (20h45) avant de se retrouver mardi, au bon souvenir des qualifications pour le dernier Mondial.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.