Espagne : Laporte tacle Deschamps

Espagne : Laporte tacle Deschamps©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le lundi 28 juin 2021 à 11h25

Auteur de son premier but avec l'Espagne contre la Slovaquie, Aymeric Laporte n'a pas digéré le manque de considération de Didier Deschamps à son égard.


Aymeric Laporte est en train de s'illustrer avec sa nouvelle sélection, celle de l'Espagne. Le Basque a fait parler de lui notamment lors du dernier match du championnat d'Europe contre la Slovaquie, avec un but inscrit. Naturellement, il prend du plaisir avec la Roja, mais cela ne l'empêche pas de ressasser encore et toujours sa précédente expérience internationale. Celle vécue brièvement avec la France. Convoqué plusieurs fois par Didier Deschamps mais sans jamais être aligné en match officiel, il s'est senti indésirable.

Laporte ignoré par Deschamps

Dans un entretien accordé à L'Equipe, l'arrière de Manchester City est revenu sur ce changement de tunique. « Ça a toujours été clair dans ma vie, je veux être avec ceux qui me veulent, pas avec ceux qui ne me veulent pas. Je ne dis pas par-là que la France ne me voulait pas, mais j'essaie de remercier ceux qui croient en moi, et c'est ce qu'il s'est passé avec l'Espagne ». Des propos qui font écho à ceux qu'il avait tenus avant le début du tournoi continental, où il déclarait se féliciter chaque jour de son choix.

Laporte s'est aussi attardé sur sa relation avec Deschamps. A demi-mots, il indique que ce dernier ne lui a pas montré assez de considération : « Je lui ai écrit il y a quelques mois et je n'ai pas eu de réponse, a-t-il confié. Je ne vais pas vous le montrer, mais j'ai le message ici (Il montre son téléphone). Comme je l'ai déjà dit, peut-être qu'il a changé de numéro, je ne sais pas (...) Et vu ce qui s'est passé, je ne me voyais pas non plus assez important pour l'équipe de France pour devoir communiquer quelque chose de ce genre. En fait, l'importance que j'ai eue pour eux a été plus médiatique qu'autre chose. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.