Espagne : Laporte explique pourquoi il a choisi la Roja

Espagne : Laporte explique pourquoi il a choisi la Roja©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le vendredi 18 juin 2021 à 13h10

Pour Marca, Aymeric Laporte, le défenseur français, s'est exprimé sur son choix d'évoluer avec l'Espagne, lui qui a longtemps été un pilier des équipes jeunes des Bleus.



Après avoir longtemps attendu les Bleus, Aymeric Laporte a finalement fait le choix de jouer avec l'Espagne, qui lui faisait les yeux doux. En quête d'un renfort défensif, Luis Enrique, le sélectionneur, a fini par convaincre celui qui a été formé à l'Athletic Bilbao. « C'est une longue histoire, cela date d'il y a longtemps. Luis Enrique m'a appelé et m'a dit qu'il comptait sur moi. Il m'a demandé si j'avais envie de participer au Championnat d'Europe. Il m'a dit qu'il était tout à fait possible que je puisse jouer avec l'Espagne, et j'étais ravi. (...) Cela dérange encore des personnes. Tu ne plairas jamais à tout le monde et tu ne peux pas aimer tout le monde non plus. Donc les goûts et les couleurs... C'est un sujet délicat, mais au final, je dois faire ce que je pense être juste et correct, en faisant bien les choses. C'est ce que j'ai toujours essayé de faire, tout en respectant au maximum tout le monde », a notamment expliqué le défenseur de Manchester City.

« Je me suis longtemps accroché, en attendant quelque chose »

« Comme c'était un sujet compliqué, j'en ai parlé avec ma famille et je leur ai dit quelles étaient mes intentions. Ils ont compris. D'une certaine manière, c'était très clair pour eux. Ce que m'avait donné l'Espagne, tout au long de ma carrière et pas que maintenant, n'a rien à voir avec la France. (...) Un appel d'un joueur de l'équipe de France ? Non. La plupart d'entre eux connaissaient ma situation. Pas le fait de jouer pour l'Espagne mais qu'en équipe de France on ne comptait pas sur moi ou que partiellement, a également confié Laporte, dans un entretien donné à Marca. Je me suis longtemps accroché, en attendant quelque chose. Ils ont été surpris car je ne leur ai pas parlé de ma naturalisation mais ils sont heureux parce qu'ils savent que c'est ce que je voulais. » Samedi, à Séville, contre la Pologne (21h), le numéro 24 devrait à nouveau être titulaire avec la Roja.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.