Bleus : Rami valorise le travail de Deschamps

Bleus : Rami valorise le travail de Deschamps©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 02 juin 2021 à 19h10

Avant le début du Championnat d'Europe (11 juin-11 juillet), Adil Rami, champion du monde 2018 avec les Bleus, a mis en exergue le travail réalisé par Didier Deschamps afin de maintenir le groupe dans une osmose collective.



Adil Rami ne fréquente plus l'équipe de France depuis quelques temps. L'actuel défenseur de Boavista au Portugal avait annoncé sa retraite internationale suite à la Coupe du monde remportée face à la Croatie (4-2), avant de revenir sur sa décision. Alors que se profile le Championnat d'Europe, du 11 juin au 11 juillet, l'ancien élément de l'OM a affirmé avoir confiance en la sélection tricolore qui entamera la compétition le 15 juin face à l'Allemagne, à Munich, avant d'affronter la Hongrie le 18 puis le Portugal, le 23, dans la phase de groupes.

Deschamps et la gestion des valeurs

Lors d'un entretien accordé à So Foot, Rami a souligné l'impact de Didier Deschamps sur le groupe. Selon le natif de Bastia, le sélectionneur dispose d'une capacité certaine pour actionner certains leviers sur le plan émotionnel. "Comme le disait Didier Deschamps durant la Coupe du monde, on a peut-être des joueurs talentueux, une bonne équipe, mais ça ne suffit pas. Il mettait toujours en avant le sacrifice, l'entraide, le goût de l'effort. C'est bien plus important que le talent. C'est toute l'importance d'un coach comme Deschamps. Il faut sans cesse remettre ces valeurs en avant", a-t-il assuré, avant de confier que "Deschamps, avec son staff, fait un travail énorme pour que tout le monde soit en osmose, en bonne connexion."

Annoncée comme favorite par l'Observatoire du football CIES, la France pourra s'appuyer sur Karim Benzema afin de tenter de démontrer son talent. Un élément que Rami connaît bien et considère comme un "crack" sur le plan footballistique. "Il va parler dans le vestiaire, toujours de manière positive pour faire avancer le groupe. Je suis vraiment content et pas du tout inquiet (de son retour, ndlr). Mais l'équipe de France ne doit pas oublier que, le talent c'est bien, mais sans goût de l'effort, sans sacrifice et une certaine culture de la gagne, on ne peut pas y arriver", a jugé Rami.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.