Bleus : Le Graët devrait rencontrer Deschamps ce mercredi

Bleus : Le Graët devrait rencontrer Deschamps ce mercredi©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mardi 06 juillet 2021 à 23h20

La conversation autour du Championnat d'Europe des Bleus entre Noël Le Graët et Didier Deschamps devrait se dérouler ce mercredi à Guingamp, comme l'indique Le Parisien.


L'équipe de France a été éliminée en huitièmes de finale du Championnat d'Europe contre la Suisse (3-3, 5 t.a.b. à 4) et n'a pas été à la hauteur des attentes de nombreux supporters mais surtout de celles placées par Noël Le Graët, le patron de la FFF. Ce dernier avait expliqué qu'il avait budgété une place en quarts de finale lors de la compétition et dimanche, au micro de Téléfoot, il avait reconnu qu'une rencontre allait se dérouler à Guingamp durant la semaine entre lui-même et Didier Deschamps, sans en préciser la date. Selon des informations du Parisien, ce serait pour mercredi. L'objectif de la future conversation entre les deux hommes sera de sonder les ambitions de Deschamps, encore sous contrat avec la sélection tricolore jusqu'au mondial 2022 prévu au Qatar.

Des échanges avec les membres du staff des Bleus

"D'abord c'est un ami, c'est quelqu'un qui n'a jamais déçu depuis que je l'ai pris. Il est fidèle, organisé, c'est le premier échec", disait le Graët au sujet de Deschamps, toujours au micro de Téléfoot. En effet, à regarder de près les résultats des Bleus sous la direction du natif de Bayonne, il est délicat de prétendre le contraire. Après un quart de finale lors de la coupe du monde 2014, une finale lors du Championnat d'Europe 2016, Deschamps avait mené les Bleus au sacre de Russie en 2018, avant donc, cette sortie de route imprévue à Bucarest face à la Suisse. Par ailleurs, Le Parisien explique que ce mardi, c'est Florence Hardouin, la directrice générale de la FFF, qui a été reçue par le président de l'instance, même si rien n'a filtré concernant l'échange entre eux. En outre, le président de la FFF aurait multiplié les conversations avec les membres du staff des Bleus et des salariés de la Fédération, ces derniers jours.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.