Bleus : Kanté peut oublier le Ballon d'Or

Bleus : Kanté peut oublier le Ballon d'Or©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 29 juin 2021 à 14h08

Etincelant en Ligue des Champions, N'Golo Kanté a connu plus de difficultés au championnat d'Europe, que les Bleus ont quitté dès les huitièmes de finale. Le milieu de terrain de Chelsea peut probablement faire une croix sur le Ballon d'Or...


Si le retour inattendu de Karim Benzema en équipe de France, après plus de cinq ans d'absence, avait beaucoup occupé l'espace médiatique avant le début de ce championnat d'Europe, un autre sujet faisait aussi beaucoup parler lors des conférences de presse des joueurs tricolores : le possible futur Ballon d'Or de N'Golo Kanté, époustouflant avec Chelsea et élu meilleur joueur de la demi-finale aller de Ligue des Champions ainsi que du retour face au Real Madrid, puis de la finale remportée contre Manchester City. Plébiscité par ses coéquipiers ainsi que par les observateurs internationaux, l'ancien Caennais vivait toute cette effervescence autour de lui avec beaucoup de philosophie, et de modestie, comme il en a l'habitude. "Je prends pas mal de distance et je ne fais pas très attention à tout ce qu'il se dit", confiait-il ainsi, avouant tout de même que cela lui avait fait "plaisir" d'être dans le Top 10 du Ballon d'Or (huitième en 2017).

Aussi victime des systèmes ?

Un objectif qu'il peut désormais oublier, après la piteuse sortie de piste des champions du monde, éliminés dès les huitièmes de finale du championnat d'Europe par la Suisse lundi soir (3-3, 5 t.a.b. à 4). Une fois de plus, « NG » n'a pas été le plus en difficulté à Bucarest même si, comme la majorité de ses coéquipiers, on l'aura très peu vu en première période. Et aussi sur l'égalisation suisse à la dernière minute. Il était l'un des seuls à encore courir partout en prolongation, mais cela n'aura donc pas suffi. Un rythme qu'il avait dès l'entame contre l'Allemagne, même s'il avait aussi perdu des ballons dangereux. Une autre de ses pertes de balle avait couté un but aux Tricolores contre la Hongrie, mais il s'était bien rattrapé en se montrant particulièrement actif dans l'entrejeu. Coupable d'avoir commis la faute amenant le premier but portugais lors du dernier match de poules, Kanté s'était par ailleurs montré très précieux, même s'il avait beaucoup subi face à Renato Sanches. Globalement, il a aussi souffert des nombreux changements de système de Didier Deschamps et de l'évolution de son rôle, notamment dans la construction du jeu. Mais il n'aura donc pas rayonné comme on aurait pu l'espérer...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.