Bleues : Les sélectionneurs se chauffent devant les médias

Bleues : Les sélectionneurs se chauffent devant les médias©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le vendredi 28 juillet 2017 à 18h10

Un match entre la France et l'Angleterre est souvent accompagnée d'une nette rivalité entre les deux équipes, mais là, le quart de finale de l'Euro 2017 est bien lancé.

En conférence de presse, Olivier Echouafni et Mark Sampson se sont répondus ce vendredi, à deux jours de la rencontre. Le sélectionneur tricolore avait ouvert les hostilités en se montrant très offensif malgré une phase de poules très mitigée (une victoire et deux matchs nuls). « C'est une grande nation qui marque des buts, mais une nouvelle compétition va commencer. Croyez-moi, les Anglaises ne voulaient pas nous rencontrer, elles savent ce qu'on est capable de faire. Elles ont vu qu'à dix contre onze on avait encore des forces et du caractère. Rien ne pourra nous arrêter », a lancé Echouafni.

Mark Sampson ne s'est pas prié de lui rappeler leurs parcours respectifs pour le rattraper en plein vol. « Le sélectionneur de la France est un peu né de la dernière pluie, il découvre les grandes compétitions. Il a joué trois matchs en grande compétition et en a gagné un, j'en ai joué onze et j'en ai gagné neuf. Il apprendra à qui parler et à qui ne pas le faire », a lâché le sélectionneur anglais. Il faut dire que ce dernier reste sur une demi-finale lors de la Coupe du Monde 2015. « Nous sommes une équipe expérimentée et je suis un entraîneur expérimenté, le match ne se joue pas dans une salle de presse, bonne chance à eux », a conclu Mark Sampson.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU