Angleterre : Une amende pour les lasers

Angleterre : Une amende pour les lasers©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le samedi 10 juillet 2021 à 16h11

Le laser utilisé lors d'Angleterre - Danemark vaut une sanction aux Three Lions. Elle n'est que financière, et il n'est pas vraiment couru d'avance que cet événement ne soit pas à nouveau constaté dimanche à l'occasion de la finale.



Kasper Schmeichel avait assuré qu'il n'avait pas remarqué le laser visant ses yeux, mercredi au moment du penalty de la qualification de l'Angleterre contre le Danemark, tiré par Harry Kane lors de la prolongation (2-1) - l'avant-centre des Three Lions avait d'ailleurs buté sur le portier de Leicester, avant de reprendre victorieusement. "En revanche, j'avais remarqué ça en seconde période et je l'ai alors signalé à l'arbitre, qui était allé le dire à un des deux juges de ligne." Résultat, l'incident a donc été signifié dans le rapport officiel, ce qui vaut une amende de 30 000 euros pour la Fédération anglaise.

Des "perturbations" durant l'hymne

Les lasers ne sont pas les seuls à être mis en cause, c'est aussi le cas pour des fumigènes ainsi que des "perturbations" durant l'hymne du Danemark, selon le communiqué de l'UEFA. Dès jeudi, on savait que l'instance européenne avait ouvert une enquête, mais il y a fort à parier que les conclusions et cette punition financière n'en perturberont que très peu les supporters anglais dimanche, pour la grande finale du Championnat d'Europe tant attendue face à l'Italie.


Même s'il faut souhaiter, bien sûr, que l'hymne de nos amis transalpins soit respecté, ce qui permettrait une fois de plus de magnifier le caractère totalement habité des joueurs de la Squadra Azzurra durant le fameux Fratelli d'Italia. Les Italiens, dont le dernier titre remonte au Mondial 2006, avaient disputé la finale de l'Euro 2012 où ils avaient été balayés par l'Espagne (4-0). Pour l'Angleterre, ce sera la deuxième finale de son histoire après celle du Mondial 1966, remportée à Wembley - déjà - contre l'Allemagne (4-2 en prolongation).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.