Angleterre : Kane " ne veut pas s'emballer "

Angleterre : Kane " ne veut pas s'emballer "©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le dimanche 11 juillet 2021 à 12h57

Harry Kane pourrait être l'un des hommes clés de la finale du Championnat d'Europe entre l'Angleterre et l'Italie. Avant celle-ci, le capitaine et buteur anglais veut rester calme.



Devant son public, l'Angleterre a une chance historique de remporter un premier Championnat d'Europe, dimanche soir. Portée par tout un stade de Wembley, ou en tout cas une majeure partie, la nation britannique fera face à l'Italie à partir de 21 heures et disputera sa première finale majeure depuis 55 ans et celle de la Coupe du Monde 1966. Cela s'était alors bien terminé (4-2 contre la RFA après prolongation). Le pays espère évidemment le même dénouement aux alentours ce 22h50, voire plus tard en cas de prolongation ou de tirs au but.

Kane face au duo Bonucci-Chiellini

Une des clés de la finale pourrait se situer autour de Harry Kane. Auteur du but de la victoire en demi-finale contre le Danemark sur un penalty litigieux marqué en deux temps , le capitaine anglais ambitionne très certainement de finir meilleur buteur (et meilleur joueur ?) de la compétition puisqu'avec 4 réalisations, il n'est qu'à une unité de Cristiano Ronaldo et Patrick Schick. Avant de penser à faire trembler les filets, Kane devra se « coltiner » la paire Bonucci-Chiellini. « Chiellini et Bonucci sont deux défenseurs incroyables avec une grande expérience des gros matchs. Mais ce match, ça ne sera pas juste moi contre eux », a souligné le joueur de Tottenham, samedi.


Kane : « J'espère qu'il m'en restera (de l'énergie) pour finir le job »

Sur son pécule, Harry Kane aurait aimé faire mieux avant d'établir un parallèle avec la Coupe du Monde 2018. « J'aurais aimé marquer trois ou quatre fois dans la phase de groupes mais en Coupe du Monde, on avait démarré tellement fort, on avait laissé beaucoup d'énergie émotionnelle contre la Tunisie avec le but à la 91eme et le hat-trick au match suivant, contre la Colombie (qualification aux tirs au but en 8emes) aussi. Je pense qu'on a perdu un peu d'énergie pour les derniers tours, a détaillé l'attaquant de 27 ans. Donc avec l'expérience, on ne veut pas s'emballer, rester dans le moment présent, et juste savoir, en tant que joueur et équipe, qu'on est sur la bonne voie. Cela fait partie de l'apprentissage et j'espère qu'il m'en restera pour finir le job demain (dimanche). »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.