Allemagne : Emre Can remplace Pavlovic forfait

A lire aussi

Axel Meunier, Media365, publié le mercredi 12 juin 2024 à 15h43

À deux jours du premier match de l'Allemagne pour l'Euro 2024, le forfait de dernière minute d'Aleksandar Pavlovic vient d'être annoncé et son remplaçant aussi.

Après les Pays-Bas avec De Jong et Koopmeiners, la France avec Tchouaméni et Lucas Hernandez, l'Espagne avec Isco, l'Autriche avec Alaba ou encore la Pologne avec Milik, c'est au tour de la Mannschaft d'enregistrer un premier forfait. Aleksandar Pavlovic doit déclarer forfait pour l'intégralité de l'Euro. Le milieu de terrain du Bayern Munich souffre d'une amygdalite. À deux jours du début du Championnat d'Europe et de son match d'ouverture contre l'Écosse, l'Allemagne devra faire sans le joueur de 20 ans. Révélation de la saison avec le club bavarois, Pavlovic s'est progressivement construit une place de titulaire au sein du Bayern Munich. Il avait déjà été appelé une première fois par Julian Nagelsmann en mars dernier et avait été contraint de renoncer aux deux matches amicaux contre la France (2-0) et les Pays-Bas (2-1). Il a finalement fait ses débuts internationaux en rentrant en cours de match contre l'Ukraine (0-0), le 3 juin, en match de préparation pour l'Euro 2024.

Julian Nagelsmann a choisi Emre Can pour pallier le forfait de Pavlovic

L'ancien entraîneur du Bayern, qui a récemment prolongé avec la sélection allemande, a donc choisi Emre Can pour le remplacer. "Il a immédiatement exprimé son enthousiasme et sa volonté de rejoindre l'équipe. Nous voulions avoir dans l'équipe un autre joueur capable de jouer beaucoup de matches et qui sait gérer la pression. Il peut remplir le profil dont nous avons besoin maintenant" a-t-il justifié. Le capitaine du Borussia Dortmund, finaliste de la Ligue des Champions le 1er juin contre le Real Madrid (défaite 2-0), n'avait jamais été appelé par Nagelsmann depuis sa prise de fonction à la tête de la Mannschaft. Sa 43ème cape sous le maillot allemand remonte au 12 septembre 2023 à Dortmund, où l'Allemagne s'était imposée contre la France (2-1).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.