Euro Espoirs : Ripoll veut que les Bleuets soient à la hauteur de l'attente

Euro Espoirs : Ripoll veut que les Bleuets soient à la hauteur de l'attente©Media365
A lire aussi

Axel Allag, publié le lundi 22 mars 2021 à 22h55

À trois jours du début de l'Euro Espoirs pour les Bleuets, Sylvain Ripoll a mis en exergue la nécessité de se montrer à la hauteur de l'attente lors de la phase de poules de la compétition.



C'est ce jeudi que l'équipe de France espoirs entamera l'Euro Espoirs, face au Danemark (21 heures). Placée dans le groupe C, la sélection tricolore sera opposée au Danemark, à la Russie et à l'Islande dans la phase de groupes de la compétition, avant une éventuelle phase finale qui se déroulera du 31 mai au 6 juin, date de la finale, prévue à Ljubljana, en Slovénie. Ce lundi, le sélectionneur des Bleuets, Sylvain Ripoll, a participé à un point-presse, abordant certaines de ses ambitions.

"L'attente doit susciter une action derrière"


Alors que la France n'a gagné le tournoi qu'à une seule reprise, en 1988, il espère qu'elle sera à la hauteur des fortes attentes. "Nous avons en effet une équipe avec beaucoup de potentiel et on est les premiers satisfaits, staff et joueurs, de voir qu'elle provoque une attente. Mais l'attente doit susciter une action derrière, et l'enjeu sera d'être à la hauteur de l'attente. Je souhaite que la lecture de la liste soit en corrélation avec ce qui va se passer sur le terrain et que cette liste démontre le potentiel qu'on lui prête. C'est un groupe que j'ai voulu très homogène car avec trois matches en sept jours, il y aura des rotations", a expliqué le sélectionneur.

Pour rappel, Alexis Claude-Maurice (Nice) et Armand Laurienté (Lorient) ont été appelés afin de remplacer Moussa Diaby (Bayer Leverkusen) et Houssem Aouar (Olympique Lyonnais), forfaits pour la compétition. "Quand on construit une liste, on envisage des scénarios de forfait. Là, l'idée était de prendre des joueurs qui nous amenaient les mêmes caractéristiques de percussion et de vitesse. C'est un équilibre de qualités entre les uns et les autres. Et il faut de la complémentarité", a jugé Ripoll.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.