Valence : Kondogbia s'en prend à son président

Valence : Kondogbia s'en prend à son président©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION : publié le vendredi 16 octobre 2020 à 10h20

Sur les réseaux sociaux, Geoffrey Kondogbia, le milieu de terrain franco-centrafricain, a taclé son président Anil Murthy, alors que le joueur aurait aimé quitter le club pour rejoindre l'Atlético de Madrid.



Ambiance du côté de Valence. Alors que l'intersaison a été plutôt calme au niveau des arrivées pour le club nouvellement entraîné par Javi Gracia, qui n'a pu compter sur aucun renfort, Geoffrey Kondogbia n'a pas du tout aimé l'attitude de son président et l'a fait savoir sur les réseaux sociaux. Via un message publié dans une story sur son compte Instagram, le milieu de terrain franco-centrafricain a ouvertement critiqué Anil Murthy et a notamment pointé du doigt sa mauvaise gestion du club. « Après avoir détruit un projet ambitieux, tu t'es aussi permis de tromper ton entraîneur et maintenant moi », a lancé l'ancien joueur passé notamment en France par Lens et Monaco. Un message accompagné d'applaudissements ironiques de la part de Kondogbia, au club depuis 2017.

Vers une nouvelle crise à Valence ?

Il faut dire que Valence a vu pas moins de cinq cadres partir cet été, à savoir Ferran Torres, Dani Parejo, Ezequiel Garay, Francis Coquelin et Rodrigo Moreno, qui n'ont pas été remplacés. De plus, après le départ de Thomas Partey pour Arsenal en fin de mercato, l'Atlético de Madrid et Diego Simeone voulaient recruter le milieu de terrain franco-centrafricain pour succéder au Ghanéen, mais Murthy n'a rien voulu savoir et a exigé que le club madrilène paye la clause libératoire du joueur, estimée à 30 millions d'euros. Pour le moment, Kondogbia n'a donc pas bougé et a voulu passer un message bien clair à ses dirigeants. Bien qu'affaibli sportivement, Valence réalise pour le moment un début de saison honnête avec sept points en cinq rencontres, mais bien loin de son objectif initial. Un contexte compliqué donc alors qu'une nouvelle crise sportive gronde au-dessus du club.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.