Supercoupe d'Europe - Real Madrid : Julen Lopetegui doit repenser la machine de guerre

Supercoupe d'Europe - Real Madrid : Julen Lopetegui doit repenser la machine de guerre©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mercredi 15 août 2018 à 08h00

Zinédine Zidane et Cristiano Ronaldo partis, le Real Madrid débute sa saison orphelin de ses deux guides de dernières années riches en succès. Avec Julen Lopetegui à sa tête, le club madrilène débute donc sa reconstruction ce mercredi soir à l'occasion de la Supercoupe d'Europe.



Exception faite de Mateo Kovacic, le plus souvent remplaçant, le Real Madrid n'a dû faire face à qu'à deux départs cet été. Mais quels départs ! Le triple champion d'Europe en titre a perdu son guide et sa star.Zinédine Zidane, entraîneur à qui tout a réussi en trois saisons, et Cristiano Ronaldo, l'homme aux cinq Ballons d'Or, ont décidé de refermer l'une des plus belles pages de l'histoire de la Maison blanche. Pour remplacer Zizou, Julen Lopetegui a posé un lapin à la Roja et a eu tout l'été pour préparer la reconstruction du Real Madrid. Sur le papier, peu d'arrivées notables. Thibaut Courtois a été recruté au poste de gardien, le talentueux Alvaro Odriozola vient concurrencer Dani Carvajal à droite, et Vinicius Junior, 18 ans, a été acheté à prix d'or au Brésil dans l'espoir de tenir le nouveau Neymar.

Lopetegui : « Zidane, c'est du passé »


Le Mercato n'est pas terminé et le club espagnol devrait de nouveau sortir le chéquier pour recruter un ou plusieurs grands noms, mais aussi pour retenir d'autres joueurs susceptibles de faire leurs bagages (Luka Modric et Marcelo notamment). Reste donc à bâtir une nouvelle machine de guerre. Sans son arme fatale, l'homme qui pèse 450 buts en 438 matchs avec le Real Madrid. « Le départ de Cristiano est important mais aucun joueur n'est au-dessus du club. Nous devons continuer à vouloir nous améliorer en tant que groupe pour remporter des titres. C'est ça le plus important », a insisté Sergio Ramos en conférence de presse, à la veille de la Supercoupe d'Europe. Pour Zinédine Zidane, c'est Julen Lopetegui qui s'est chargé de faire passer le message : « Il a fait un travail extraordinaire avec d'incroyables succès, mais c'est du passé. Nous allons regarder devant avec confiance et avec le travail nécessaire pour continuer à gagner », promet l'ancien sélectionneur espagnol.

Un Real plus joueur, avec Bale en leader ?


A quoi ressemblera le nouveau Real ? Sur le plan du jeu, le modèle de réalisme devrait se montrer davantage intéressé par la possession du ballon. « C'est un entraîneur différent, qui aime jouer au ballon, qui aime avoir la possession de balle, explique Karim Benzema au sujet de Julen Lopetegui, dans un entretien publié par l'UEFA. C'est quelqu'un qui va nous apporter beaucoup en ce qui concerne la conservation de balle et le pressing à la perte du ballon. » Avec quels joueurs clés ? Derrière, rien n'a bougé et Raphaël Varane a changé de statut avec son titre de champion du monde. Au milieu, sauf départ de Luka Modric, les forces vives ne manquent pas.

Mais devant, c'est le bouleversement. Sans CR7, Isco et Marco Asensio pourraient gagner en visibilité. Mais à Madrid, on compte surtout beaucoup sur Gareth Bale. Pas très proche de Zinédine Zidane, le reste sur deux saisons mitigées, entre blessures récurrentes et temps de jeu en baisse. Julen Lopetegui entend le relancer en en faisant un élément central de son projet. « Nous sommes enchantés de l'avoir avec nous. Il est très motivé, il a beaucoup d'enthousiasme et il travaille très bien depuis le début de la saison. Nous sommes convaincus qu'il va faire une grande saison », a confié l'entraîneur madrilène face à la presse mardi. A l'ancien joueur de Tottenham de répondre sur le terrain...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU