Real Madrid : Zidane en colère

Real Madrid : Zidane en colère©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le lundi 22 juin 2020 à 08h43

L'entraîneur français du Real Madrid Zinédine Zidane n'a pas du tout apprécié la polémique sur les discussions arbitrales qui a suivi le succès des Madrilènes face à la Real Sociedad (2-1), dimanche soir.



Dimanche soir, le Real Madrid s'est défait de la Real Sociedad à l'occasion de la 30e journée de la Liga (2-1). Un succès qui a permis aux Merengue de s'emparer de la tête du classement, au détriment du Barça. Une bonne prestation des joueurs de la Capitale espagnole, mais marquée aussi par plusieurs faits de jeu consécutifs à des choix d'arbitrage relativement contestés. Il n'en fallait pas plus aux médias espagnols pour créer des controverses et raviver le débat d'un arbitrage pro-madrilène.

L'équipe madrilène a marqué un but litigieux avec un contrôle de l'épaule effectué par Karim Benzema juste avant sa frappe victorieuse. Et cette action avait précédé un but refusé pour la Real Sociedad, inscrit par Adnan Januzaj, alors que la réalisation semblait tout à fait valable. Enfin, il y a aussi eu l'ouverture du score réussie sur penalty, même si la faute sur Vinicius Junior paraissait évidente. Autant de décisions discutables qui ont donné lieu à une pluie de questions embarrassantes lors de la conférence de presse d'après-match de Zinedine Zidane. Le technicien français en a été contrarié : « Ce qui me dérange, c'est qu'au final, on ne parle que de l'arbitrage, comme si on n'avait rien fait sur le terrain, a-t-il déploré. Ce qu'ils disent, nous ne pouvons pas le contrôler. Nous avons gagné sur le terrain. C'est une victoire méritée. »

Invité à donner son avis sur les différents tournants de la partie, l'entraîneur français du Real a estimé que son équipe s'était imposée à la loyale, et que ce n'était ni à lui ni à ses hommes de réagir sur les décisions qui font débat. « Il y a un penalty sur Vinicius et le but de Benzema est valable. Je n'entre pas dans la controverse car il y a un arbitre qui s'en charge. Je veux juste penser à notre victoire méritée. Je ne sais pas, je veux parler de football. Je ne peux rien dire du reste », a-t-il confié. Ce n'est pas la première fois que Zidane est tenu à réagir aux spéculations d'un arbitrage partial. Il avait déjà dû le faire avant le déplacement en terre basque. Il avait alors assuré qu'il ne décelait « aucune complaisance » chez les hommes en noir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.