Real Madrid : Hierro impressionné par Sergio Ramos

Real Madrid : Hierro impressionné par Sergio Ramos©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 23 juin 2020 à 09h46

Alors que Sergio Ramos (34 ans) est devenu dimanche soir le défenseur le plus prolifique de l'histoire de la Liga, Fernando Hierro ne tarit pas d'éloge sur l'emblématique capitaine du Real Madrid. Pour l'ancien sélectionneur de la Roja, l'Andalou est un extra-terrestre.



Jusqu'à dimanche soir et ce penalty inscrit face à la Real Sociedad lors d'une rencontre (à huis clos) qui a permis au Real Madrid, vainqueur 2-1, de prendre les commandes du classement (à égalité de points avec le FC Barcelone mais avec une meilleure différence de buts), Sergio Ramos (34 ans) était toujours au coude à coude avec un autre joueur légendaire du championnat espagnol : le Néerlandais Ronaldo Koeman. Avec ce 68eme but marqué en carrière (447 matchs joués), l'emblématique capitaine des Merengue est devenu, seul cette fois, le défenseur ayant marqué le plus de buts dans l'histoire de la Liga. Un record doublé d'un nouvel exploit dont Fernando Hierro, devant son écran de télévision, n'a pas dû manquer une miette. Toujours grand supporter du Real, l'ancien défenseur central du club madrilène ne cache pas son admiration pour celui qu'il appelle avec la plus grande affection « Sergio ».

Hierro : « Ce que fait Sergio, ce n'est pas normal ! »

L'ex-sélectionneur de la Roja en a d'ailleurs remis une couche au lendemain de cette nouvelle réalisation de l'international espagnol et deuxième meilleur buteur du Real actuellement derrière Karim Benzema. « Le défenseur central qui m'impressionne le plus ? Il y en a un : c'est Sergio, avoue Hierro. Sergio Ramos. Il est incroyable ! Il y a quelques années, en tant que défenseur, nous avions plus de chances de marquer, car parfois, nous étions placés au milieu. Mais au XXIeme siècle, ce que fait Sergio, c'est extraordinaire. Piqué marque des buts, mais Sergio, ce n'est quasiment pas normal. Son nombre de buts pour le Real Madrid et pour la sélection espagnole est vraiment remarquable. » D'autant plus remarquable que l'ancien joueur du FC Séville ne compte que douze penaltys sur les 68 buts qu'il a inscrits depuis ses débuts en Andalousie. Contrairement à Koeman, qui, lui, avait marqué une grande partie de ces buts de cette manière (47 sur 67).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.