Real Madrid : Camavinga ne veut pas " forcer les choses "

Real Madrid : Camavinga ne veut pas " forcer les choses "©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le samedi 14 mai 2022 à 15h45

Alors que sa première saison au Real Madrid est dans l'ensemble une réussite, le Français Eduardo Camavinga se défend de ne pas être assez décisif sous ses nouvelles couleurs.



Au Real Madrid, Eduardo Camavinga a découvert un nouveau monde. A désormais 19 ans, l'ancien joueur de Rennes a en effet changé de dimension l'été dernier en s'engageant avec les Merengue pour 30 millions d'euros et des bonus. Malgré une forte concurrence dans l'entrejeu, où il doit notamment batailler avec Casemiro, Toni Kroos et Luka Modric, le Français a tout de même joué lors de 43 matchs cette saison. Alors que l'exercice 2021-22 touche à sa fin, le bilan est positif pour celui qui compte déjà trois sélections en équipe de France. Sous les ordres de l'Italien Carlo Ancelotti, le numéro 25 du Real a déjà vu son palmarès grandir considérablement après avoir remporté la Supercoupe d'Espagne en début d'année, puis la Liga plus récemment. Interrogé sur son côté à être décisif, Camavinga a notamment confié qu'entre un but et une passe décisive, il préférait la deuxième option. « C'est aussi important qu'inscrire un but », a argumenté celui qui reste sur un large succès contre Levante (6-0).

Camavinga décisif de manière "invisible"

« A Rennes, je n'avais pas d'énormes stats mais j'étais souvent l'avant-dernier maillon. Je décalais ou je donnais dans le bon tempo. Mais ça, les gens ne le relèvent jamais. (...) Tu peux avoir un impact sur le match sans être "décisif" de la manière dont on l'entend aujourd'hui. Tu peux l'être défensivement, par exemple. Mais ça se mesure un peu moins bien statistiquement, alors les fans y font moins attention, a par la suite poursuivi Camavinga, qui compte deux buts deux passes décisives cette saison, lors d'un entretien accordé à France Football. Je crois qu'il ne faut pas forcer les choses. Les fois où j'ai marqué, je ne m'étais pas dit qu'il fallait que je le fasse. Tu peux te fixer des objectifs, oui. Mais il ne faut pas se mettre la pression. » Pour rappel, dans quelques jours, le Français pourrait même obtenir un premier titre en Ligue des Champions en cas de victoire du Real Madrid contre Liverpool, le 28 mai prochain au stade de France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.