Real Madrid : Bale, une drôle de célébration

Real Madrid : Bale, une drôle de célébration©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le vendredi 17 juillet 2020 à 14h42

Pointé du doigt pour ses pitreries sur le banc ces dernières semaines, Gareth Bale, encore remplaçant contre Villarreal, a participé à sa manière à la fête du 34e titre de champion du Real Madrid.


Il n'aura pas réussi à faire semblant. Ou si peu. Vainqueur de son deuxième titre de champion d'Espagne jeudi soir après la victoire du Real Madrid contre Villarreal (2-1), Gareth Bale, reste cloué sur le banc pour la sixième fois consécutive, a bien participé, timidement, aux célébrations du 34e sacre de l'histoire du club merengue. Mais le cœur n'y était visiblement pas. Comme au moment de poser avec tous ses coéquipiers et le trophée de champion. Il s'était aussi écarté pour ne pas avoir à porter en triomphe Zinedine Zidane, un entraîneur qui avait publiquement reconnu qu'il souhaitait que le Gallois parte l'été dernier. 

Le technicien tricolore a en revanche pris sa défense la veille en conférence de presse, lorsqu'il avait été interrogé sur cet épineux dossier. "Est-ce que Bale doit quitter le Real Madrid cet été ? Mon Dieu ! Quelle question... Que veux-tu que je réponde ? Rien. Nous sommes concentrés sur le match de jeudi et Gareth est aussi concentré sur le match de demain. Il est l'un des nôtres. Vous essayez de créer des problèmes entre nous, mais ça ne marchera pas. Vous demandez la même chose tous les jours. Vous êtes libre de le faire, vous pouvez demander ce que vous voulez, mais ça ne marchera pas... Ça ne marchera pas. Nous sommes ensemble et nous pensons la même chose." 

Mais reverra-t-on Bale, sous contrat jusqu'en 2022, avec le maillot madrilène ? Ces dernières semaines, il n'a en tout cas rien fait pour cacher son mal-être. Et bien amusé la galerie. Notamment lors de la rencontre contre Alaves, dans le cadre de la 34e journée de Liga, quand il avait fait glisser son masque sur les yeux et fait semblant de dormir. Et lundi dernier, il avait mimé des jumelles avec un rouleau hygiénique lors du match à Grenade... Des scènes qui font le régal des réseaux sociaux mais agacent à Madrid. L'ancien joueur de Tottenham a toutefois laissé entendre à plusieurs reprises qu'il se sentait bien dans la capitale espagnole, où il est arrivé en 2013. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.