Liga (J5) / Real Madrid - Zinedine Zidane : " Le ballon ne voulait pas rentrer "

Liga (J5) / Real Madrid - Zinedine Zidane : " Le ballon ne voulait pas rentrer "©Media365

Lucile Alard, publié le jeudi 21 septembre 2017 à 08h43

Cinq matchs que Cristiano Ronaldo rongeait son frein en Liga. Privé de championnat depuis la reprise pour cause de mauvais geste envers l'arbitre lors de la Supercoupe d'Espagne, le joueur du Real Madrid était très attendu mercredi soir au Santiago-Bernabeu.

Une attente d'autant plus grande que les Merengue n'avaient toujours pas gagné à domicile en Liga (deux nuls). Mais le prodige portugais n'a pas marqué et son équipe a été défaite pas le Betis Séville sur sa propre pelouse. Difficile de tirer de grandes conclusions alors que la saison n'a commencé que depuis 5 journées et Zinedine Zidane, l'entraîneur madrilène, a d'ailleurs tenu à minimiser cette défaite. Mais le constat est là : en seulement trois matchs à domicile, le Real est déjà dans le dur par rapport à sa feuille de route de l'an passé (sept points perdus au Bernabeu contre onze lors de l'ensemble de l'exercice 2016-2017)

Un entraîneur qui se vaut apaisant

Après cette défaite concédée dans le temps additionnel par ses joueurs, Zidane a tenté de rapidement évacuer la frustration. Et il l'a martelé, c'est surtout le manque de réussite du Real qui lui a coûté trois points. Pas de quoi, selon lui, s'inquiéter pour le moment. « Le ballon ne voulait pas rentrer, a commenté le coach français à la fin du match. On a eu 26 ou 27 occasions mais il n'est pas rentré. On n'a pas fait un grand match mais ce n'était pas un mauvais match non plus. Il faut rester calme, la saison est encore très longue. » Tout juste a-t-il reconnu que son équipe devra désormais bien négocier ce handicap : « Il faut faire avec. Ce sont trois matchs, à domicile et en début de championnat, qu'on n'a pas bien négocié. »

Une série stoppée

Trois matchs de suite sans succès Santiago-Bernabeu en Liga, ce n'était plus arrivé depuis... 2011. Signe que le Real Madrid est dans une mauvaise dynamique en ce début de saison. L'autre signe qui ne trompe pas, c'est que le club, qui affolait les compteurs ces derniers mois, n'avait plus habitué ses supporters à rester muet devant le but adverse. Ce revers est venu stopper une de ses plus longues séries. Depuis 73 rencontres et un match face à Manchester City, le Real Madrid avait systématiquement trouvé le chemin des filets quand il jouait, que le résultat soit en sa faveur ou non. Mais face au Betis son armada offensive, privée de Benzema, n'a pas pu débloquer la situation.

 

Un Ronaldo qui doit reprendre le rythme

Benzema manquait à l'appel mais Ronaldo, lui, était bien présent pour sa première de l'année en championnat. Seulement le champion d'Europe 2016, qui restait sur un doublé face à l'Apoel Nicosie en Ligue des champions, n'a pas eu le rendement espéré. Surveillé comme le lait sur le feu par la défense du Betis, il n'a pas eu de réussite devant la cage adverse soit en raison de son manque de précision soit en tombant sur un grand Antonio Adan. Ses statistiques illustrent son manque d'impact au cours de la rencontre : il a tiré sept fois au but, sans réussite et a réussi en tout et pour tout... huit passes lors de ces 90 minutes. Les sifflets à son encontre entendus dans les travées du stade ne sont pas venus le réconforter et le Real aura bien besoin d'un meilleur Ronaldo pour redresser la barre.

Un Barça qui s'envole

La conséquence directe de ses balbutiements de début de championnat, c'est que le club a déjà un retard conséquent sur le Barça qui, lui, a fait carton plein en cinq matchs. Septième, Madrid pointe à sept longueurs de son rival. Rien de rédhibitoire alors que le mois de septembre n'a pas encore jeté ses derniers feux mais le champion d'Espagne en titre va devoir cravacher pour conserver son trophée. Il faut se rappeler que les dernières Ligas ont toujours été particulièrement serrées. Lors des quatre dernières saisons, l'écart moyen est de deux points entre le vainqueur et son dauphin. Autant dire que les hommes de ZZ n'ont plus de temps à perdre et pas le droit d'égarer d'autres points en route lors des prochaines semaines.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Liga (J5) / Real Madrid - Zinedine Zidane : " Le ballon ne voulait pas rentrer "
  • la saison est longue regarder le Bayern il avait du mal il y a 2 semaines et la la machine a repris c pareil pour le Real dans 2 semaines c repartie et on dira super Zidane tres bon RONALDO EST UN SUPER bENZEMA

  • Tout CR7 qu'il s'appelle , il faut admettre que ce joueur n'est jamais présent dans sa surface arrière .
    Prenez CAVANI du PSG , il sait tout faire ( attaque et défense ) . Au niveau de la distance parcourue
    durant un match , il n'y a pas photo !!! Par contre , pour faire le zouave et le beau , le mépris et l'arrogance ,
    CR7 est le champion du monde . Qu'en restera-t-il ? Le souvenir d'un prétentieux , d'un capricieux , d'un
    bousculeur d'arbitres . D'ailleurs , ces derniers en ont assez !!! Sans BENZEMA , il n'est rien car il faut le
    servir et il ramène tout à lui . Le mot modestie n'a pas été inventé pour lui !!!

    tout a fait d accord ....c est un pretentieux..........

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]