Valdano : " Le prochain Messi sera plus physiquement surhumain "

Valdano : " Le prochain Messi sera plus physiquement surhumain "©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 12 février 2020 à 17h50

Il n'y a qu'un Lionel Messi. Jorge Valdano l'a encore répété, estimant que le successeur de son compatriote sera plus proche de « CR7 ».



Champion du monde 1986 avec l'Argentine, Jorge Valdano est aujourd'hui l'une des voix les plus écoutées et respectées en Espagne et en Amérique du Sud. L'ancien dirigeant du Real Madrid livre toujours des analyses pointues sur l'évolution du football et les caractéristiques de ses joueurs majeurs. Invité une nouvelle fois à comparer Lionel Messi à Cristiano Ronaldo, Valdano a loué le caractère unique de son compatriote. Une caste de génie en voie de disparition selon lui.

Pour Valdano, Messi « a le pouvoir d'un héros, d'une superstar »

« Lionel Messi contredit tout. Étant un génie, il peut tout changer. Il a le pouvoir d'un héros, d'une superstar, a lâché Valdano dans des propos accordés à El Tiempo. Cette semaine, il a publié une déclaration sur Instagram en réponse à Eric Abidal, le secrétaire technique, qui avait pour une raison quelconque critiqué les joueurs - il a quitté Barcelone en tremblant. Puis, sur le terrain, il a le pouvoir de déséquilibrer n'importe quelle équipe. Il a décidé trois des quatre derniers résultats avec son influence dévastatrice. Il est devenu plus mature et plus conscient de son pouvoir ».

Messi, dernier génie à dominante technique ?

« Il n'y a qu'un seul Messi, a continué l'Argentin. Il est difficile de savoir ce qui viendra après lui. Si l'on considère qu'un génie naît tous les 15 ou 20 ans, le prochain aura une formation plus académique. Messi est un miracle de la formation : il doit ses dons à la rue et à l'académie. Jusqu'à l'âge de 13 ans, il a grandi en Argentine, avec une éducation plus informelle, puis a déménagé à Barcelone où il a appris à jouer au football attrayant - mais c'était beaucoup plus formel. Les rues ont disparu des écoles de formation pour les joueurs de football. En Amérique du Sud, il y a encore des zones de pauvreté où le football continue de régner. Le prochain Messi ressemblera plus à Cristiano Ronaldo qu'à Messi, plus physiquement surhumain, plus compétitif, tout aussi héroïque, mais taillé dans un tissu différent ». Un certain Kylian Mbappé, par exemple ?



Vos réactions doivent respecter nos CGU.