Liga : Le Barça à nouveau accroché

Liga : Le Barça à nouveau accroché©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le samedi 19 décembre 2020 à 18h25

Le FC Barcelone et Valence se sont séparés sur un match nul samedi (2-2, quatorzième journée de Liga).

Si vous êtes un grand féru d'euphémismes, vous admettrez alors certainement que ce match était très important pour Ronald Koeman. Non seulement pour la situation de son club au classement que l'on qualifiera de peu optimale afin de rester dans une optique d'atténuation, mais aussi car il défiait son ancienne formation qu'il avait quittée avec un peu d'acrimonie. Affronter Valence en temps normal en Liga n'est jamais une sinécure. Défier le club Ché avec des joueurs revanchards et motivés est encore moins aisé. Pas besoin d'être amateur de litote pour le savoir. Valence a d'ailleurs livré un match sérieux et appliqué et a même ouvert le score à la demi-heure de jeu face à un Barça de nouveau atteint du syndrome de "possession sans imagination". Un mal qui frappe souvent le club catalan cette saison. Peu avant la demi-heure de jeu, une frappe de Soler forçait Ter Stegen à prendre son envol et à détourner le cuir en corner. Corner repris sereinement de la tête par Diakhaby, qui altérait ainsi le tableau de marque pour la première fois de la partie. Peu avant le repos, Griezmann était déséquilibré par Gaya dans la défense des visiteurs. Penalty pour Messi, qui ratait sa tentative face à Domenech, mais qui marquait dans la foulée suite à un centre d'Alba, histoire d'égaler un certain Pelé à propos du record de buts inscrits avec un seul club, qui culmine à 643 réalisations.


La causerie de Koeman était certainement très énergique au repos (encore un euphémisme, restons constants) et à la 52e minute, les Blaugrana prenaient l'avantage. Tout partait de Griezmann qui cherchait Mingueza. Ce dernier voulait lui remettre, mais Diakhaby détournait le ballon du crâne. Le défenseur catalan Araujo en profitait et réussissait une reprise acrobatique qui faisait mouche, 2-1. Le Barça menait, mais n'allait pas garder son avance très longtemps, puisqu'à 20 minutes du terme, le club de Valence, accrocheur, allait recoller. Un extérieur du droit signé Maxi Gomez suite à un centre de Gaya consécutivement à une action construite permettait aux visiteurs de se remettre à flots. Le Barça insistait alors, notamment sur les flancs. Mais plus rien n'allait être marqué dans cette partie (2-2) et malgré un Messi record, le Barça n'enchaîne pas après son beau succès face à la Real Sociedad.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.