Le Barça aurait fait fuiter le juteux contrat de Messi en 2021

Juba Touabi, Media365, publié le jeudi 12 janvier 2023 à 15h03

L'équipe de Josep Maria Bartomeu aurait fait fuiter les contrats de Lionel Messi et Gerard Piqué en 2017.

Le septuple Ballon d'Or a quitté le FC Barcelone à l'été 2021. Aucun accord de prolongation n'a été trouvé entre ses représentants et la direction catalane avant sa signature au Paris Saint-Germain. L'entourage proche de Josep Maria Bartomeu, l'ancien président de la formation espagnole, avait fait fuiter les détails du contrat de Lionel Messi dans la presse quelques mois avant son départ à en croire les informations du média local El Periodico.

C'est une nouvelle découverte de la police de Catalogne dans leur enquête sur le «Barçagate». L'ancien directeur exécutif Òscar Grau et l'ex-directeur juridique Román Gómez Ponti auraient volontairement fait fuiter le contrat en or de l'international argentin afin de le discréditer auprès des supporters catalans.

Un ex-dirigeant du Barça aurait traité Messi de «rat d'égout»

Lors de sa prolongation de contrat en novembre 2017, Lionel Messi avait paraphé un bail très avantageux avec une rémunération de plus de 555 millions d'euros en quatre ans. Un chiffre astronomique révélé à l'époque par le quotidien espagnol « El Mundo ». Cela avait aussi été le cas pour Gerard Piqué qui a vu ses émoluments dévoilés dans la presse un an plus tard.

Uneplan de l'ancien board barcelonais pour imputer à Lionel Messi et certaines stars de l'équipe la responsabilité de la ruine des caisses du club espagnol. La police espagnole aurait trouvé un mail entre Òscar Grau et Román Gómez Ponti qui expliquait clairement la stratégie. Celle « de publier les contrats de l'équipe première afin que les gens puissent s'indigner publiquement ».

Dans leurs investigations, la police catalane aurait aussi retrouvé un message virulent de Gomez Ponti envoyé à son président Josep Maria Bartomeu sur WhatsApp. « Barto, vraiment, tu ne peux pas être une aussi bonne personne avec ce rat d'égout (Messi). Le club lui a tout donné, mais il a agi comme un dictateur par rapport aux transferts, a écrit l'ex-directeur juridique. Je ne pourrais jamais le faire, mais le renouvellement de contrat de Luis Suarez et celui de Jordi Alba devraient être prélevés de ses revenus ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.