L'indépendance de la Catalogne ne rendrait pas service au Barça

L'indépendance de la Catalogne ne rendrait pas service au Barça©Media365
A lire aussi

Julien Pereira, publié le mercredi 11 octobre 2017 à 11h52

Alors que Carles Puigdemont, président de la Catalogne, a proclamé officiellement sa volonté de mener l'indépendance de la région jusqu'au bout, le FC Barcelone souhaite rester en Liga... au moins jusqu'à la fin de la saison. Et certainement dans le futur.

C'est l'un des paradoxes exposés par la situation de crise qui s'est installée en Espagne : une indépendance de la Catalogne mettrait le FC Barcelone dans un embarras profond. Lors d'un discours aussi ambigu qu'attendu, Carles Puigdemont, président de la région, a réaffirmé mardi sa volonté de mener l'indépendance jusqu'au bout. Malgré une influence gigantesque sur l'économie et la politique du territoire, le Barça n'a pas réagi officiellement à cette annonce. En interne, le contexte a mis le club dans l'embarras. Par leur statut, les Blaugrana ne peuvent s'opposer à cette indépendance qui, pour sa santé et sa pérennité, serait dramatique.
Légalement, le Barça ne pourrait plus rester en Liga
Pour s'extirper d'un étau de plus en plus étroit, le vice-champion d'Espagne devrait avant tout s'offrir du temps. Ainsi, le Barça bouclera la saison sans remous, comme l'a affirmé un porte-parole du club à Mundo Deportivo. Et après ? Le grand flou. L'entité azulgrana est membre de la FCF, la Fédération Catalane de Football, elle-même sous tutelle de la RFEF, Fédération Royale Espagnole de Football. Même si les dirigeants indépendantistes ont récemment affirmé le contraire, une émancipation de la Catalogne engendrerait, à terme, une rupture entre ces deux entités, la loi du sport espagnole n'autorisant aucun club issu d'Etats étrangers à évoluer en Liga...
Un cataclysme économique
Javier Tebas, patron de la Liga, n'a pas semblé véritablement conciliant lorsqu'il a déclaré, il y a quelques jours, qu'il « travaillerait pour un championnat sans le FC Barcelone » en cas d'indépendance. Le club en souffrirait largement, puisqu'il perdrait une gigantesque partie de ses revenus liés aux droits télévisés, aux résultats sportifs en Liga, en Coupe du Roi et en Ligue des Champions, qui représentent environ 350 millions d'euros, soit un peu moins de la moitié de son budget. Mais le dirigeant de la fédération espagnole aurait aussi du mouron à se faire. Les recettes de RFEF, basées sur la superpuissance du Clasico et la popularité du Barça dans le monde, subiraient une énorme claque. Tout comme le pays lui-même : selon une étude publiée par Sports Business Institute, la somme des revenus du FCB et du Real représentait 0,11% du produit intérieur brut (PIB) espagnol en 2016.

 
6 commentaires - L'indépendance de la Catalogne ne rendrait pas service au Barça
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]