" Il n'y a pas de conflit avec la direction ", selon Piqué

" Il n'y a pas de conflit avec la direction ", selon Piqué©Media365
A lire aussi

Julien Pereira, publié le jeudi 24 août 2017 à 16h21

Lorsqu'il y a le feu dans la maison barcelonaise, Gerard Piqué est souvent le premier à jouer les pompiers de service.

Et alors que mercredi, la Cadena Ser évoquait de sérieuses tensions opposant la direction du FC Barcelone à plusieurs cadres du vestiaire blaugrana, le défenseur catalan a immédiatement tenté d'éteindre l'incendie. « Nous ne sommes pas en conflit avec notre staff », a confié le joueur de 30 ans.

Les photos avec Neymar ? « Un pur hasard »

Le média espagnol annonçait pourtant que les dirigeants du club n'avaient absolument pas apprécié les photos publiées par Lionel Messi, Luis Suarez ou Ivan Rakitic, accompagnés de Neymar, alors qu'à peine quelques heures plus tôt, le Barça avait publié un communiqué annonçant la plainte déposée contre le Brésilien. Certains membres de la direction barcelonaise auraient même réclamé un acte autoritaire au président Josep Maria Bartomeu pour sanctionner « ces gamineries ».

« Publier ces photos avec Neymar le jour où le club a annoncé qu'il allait porter plainte était un pur hasard. Lorsque la déclaration est sortie, nous étions tous à la fête et nous ne le savions pas, s'est défendu Piqué, lors d'un tournoi organisé par PokerStars à Barcelone. Tout le monde doit bien comprendre que Neymar a été notre coéquipier durant très longtemps et qu'en plus de cela, il est l'un de nos grands amis », a-t-il rappelé.

La prolongation de contrat de Messi pour raviver les braises ?

En réalité, ces tensions dateraient de plusieurs semaines, Piqué ayant déjà provoqué la colère de ses supérieurs en annonçant le samedi 12 août que toute l'équipe était au courant du départ de Neymar depuis le mariage de Messi. Pep Segura, le manager sportif du club, s'était vengé en critiquant publiquement la performance du défenseur après la défaite face au Real Madrid, quatre jours plus tard, en Supercoupe d'Espagne.

Désormais, selon El Larguero, les joueurs seraient mécontents du travail de Robert Fernandez, directeur technique du Barça, sur le marché des transferts. Pour eux, les difficultés à boucler les transferts tant désirés, comme ceux de Philippe Coutinho et Ousmane Dembélé, constituent le principal frein à la prolongation de contrat de Messi, le leader du vestiaire. S'ils ont accepté le départ de Neymar, nul doute qu'ils ne supporteraient pas la moindre maladresse du club avec l'Argentin.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU