FC Barcelone : L'avis cinglant de Da Fonseca avant le PSG

FC Barcelone : L'avis cinglant de Da Fonseca avant le PSG©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le mardi 15 décembre 2020 à 14h10

Alors que le PSG affrontera encore le FC Barcelone en huitièmes de finale de la Ligue des Champions, Omar da Fonseca ne se montre pas tendre avec l'actuel Barça.



Et c'est reparti ! Le Paris-Saint-Germain va encore affronter le FC Barcelone en Ligue des Champions selon le tirage au sort des huitièmes de finale effectué lundi midi à Nyon. Ça aurait pu être le FC Porto, le Borussia Mönchengladbach, la Lazio Rome, l'Atlético Madrid ou le FC Séville, mais non, le sort a encore réservé le Barça au PSG! Pour la quatrième fois de l'ère qatarienne dans un match de C1 à élimination directe, le club de la capitale défiera Lionel Messi et ses partenaires.

Da Fonseca : « Le Barça joue mal, le Barça ne fait plus peur, le Barça ennuie, le Barça ne marque pas... »

Tout le monde se souvient de l'épisode mémorable de la remontada lorsque Barcelone s'était qualifié en l'emportant (6-1) après avoir perdu le match aller (0-4). Le Barça, ça peut toujours faire peur, mais cette saison, jusque-là, ce n'est pas ça. Après 13 journées, le club catalan est 8eme en Liga (avec deux matchs en retard) et vient de lourdement s'incliner en C1 devant la Juventus Turin (0-3), ce qui lui a coûté la première place du groupe. « On vit la pire des périodes. Les bons joueurs existent mais l'équipe ne parvient pas à les faire évoluer ensemble, souligne dans Le Parisien Omar da Fonseca qui commente très souvent les performances du Barça sur beIN Sports. Le pire, c'est qu'on n'a pas d'explications rationnelles... Le Barça joue mal, le Barça ne fait plus peur, le Barça ennuie, le Barça ne marque pas... Toutes les carences sont amplifiées. Tout le monde est en dessous. Normalement, il y a des bases qui te permettent de développer l'inspiration, l'intuition. Aujourd'hui, quand tu vois Griezmann, Messi, Busquets, Lenglet, Alba... Comment ces joueurs en sont-ils arrivés là ? Hier (dimanche) encore, le match contre Levante était une catastrophe. »

« Le Barça aujourd'hui, ce n'est pas qu'il est dans l'ombre, c'est qu'il ne retrouve plus la lumière. »

« Rendez-vous compte, Levante est 18e de Liga, poursuit l'ancien joueur, peiné par le décès de Gérard Houllier, son premier entraîneur au PSG. Le Barça mène 1-0 et on voit Griezmann sortir en fin de match pour une entrée d'Umtiti ! Ils ont fini le match avec trois défenseurs centraux. Dans le temps additionnel, tu vois Ter Stegen capter un ballon assez facile et l'embrasser comme si c'était incroyable ! On s'aperçoit de petits signes comme ça. Même eux sont en situation de panique, de souffrance. Le Barça aujourd'hui, ce n'est pas qu'il est dans l'ombre, c'est qu'il ne retrouve plus la lumière. »

« Tout est prévisible, on s'endort »

Aujourd'hui, le PSG s'avance comme le favori de la confrontation selon l'Argentin. « Personne ne sait ce qu'il se passera en février. Mais dans l'état actuel des choses, si vous me dites que ce seront les mêmes joueurs, dans les mêmes conditions, je ne veux pas parler de faux choc entre le PSG et le Barça mais s'il faut sortir un favori, c'est Paris », estime da Fonseca selon qui le Barça ne fait plus peur. « Avant, il y avait cette espèce de supériorité imposée à l'adversaire dès le début d'un match. Du contrôle, de la possession, un côté déséquilibrant. Aujourd'hui, il y a de la passivité, tout est prévisible, on s'endort. Griezmann, Messi, Coutinho... Personne ne peut dire que ces trois joueurs sont mauvais. Mais je pense, et je ne suis pas le seul, que les trois sont incompatibles », argue le consultant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.