FC Barcelone : Ce match à Ibiza, un tournant pour Griezmann ?

FC Barcelone : Ce match à Ibiza, un tournant pour Griezmann ?©Media365
A lire aussi

Jean-Charles Danrée, publié le mercredi 22 janvier 2020 à 22h00

Grâce à son doublé, Antoine Griezmann a permis au Barça de dominer Ibiza en Coupe du Roi (2-1). Cette prestation pourrait constituer un tournant dans l'histoire du Français.

Qui a dit que les grands joueurs réservaient leurs cartouches pour les grands matches ? Antoine Griezmann est un joueur de grand match, c'est entendu. Mais c'est dans un petit match qu'il a peut-être inscrit ses buts les plus importants depuis son arrivée au FC Barcelone. Malmenée par Ibiza, équipe de troisième division espagnole, en 16e de finale de la Coupe du Roi, l'équipe de Quique Setién a mis du temps à trouver la lumière. Elle a même fait le coup de la panne de courant lorsque Javier Pérez Mateo a fait exploser la petite enceinte de Can Misses à la neuvième minute de jeu (1-0, 9e).

Griezmann évite le pire pour un Barça amorphe

Un autre match a alors débuté pour les Blaugrana. Avec la peur de ce scénario, vieux comme le foot, du petit qui enrhume le gros. La presse ibérique imaginait déjà le grand Barça se prendre les pieds dans le tapis contre cette équipe-là, sur ce terrain-là, dans un pays où l'écart entre les divisions est si notable. Comme si le Barça tenait son "Alcorcon", référence à la bande d'amateurs qui avait fait valser le Real Madrid 4-0 à la fin des années 2000... Jusqu'à la pause, puis pendant une grande partie du deuxième acte, cette peur a hanté des Barcelonais qui n'ont jamais trouvé la clé, malgré une possession évidemment affolante. Il fallait un sauveur dans ce drôle de décor. Et c'est donc Antoine Griezmann qui s'y est collé.


Les cartes sont redistribuées

Mis sur orbite par un délice de passe en profondeur signé De Jong, le champion du monde a remis les pendules à l'heure à vingt minutes de la fin d'une finition clinique, assommant son adversaire en cassant sa dynamique (1-1, 72e). Ibiza ne s'en est pas remis. Et au bout de la nuit, le Barça a fait le coup parfait grâce à un nouveau but de Grizou, encore létal suite à un service dans l'espace de Jordi Alba (1-2, 90e+5). Sans Messi, sans Suarez - blessé - l'ancien Colchonero a encore marqué des points, quelques jours après une sortie déjà élogieuse de son nouvel entraîneur. En ce sens, cette semaine ressemble quand même à un tournant dans cette année d'apprentissage pour lui. Le reste, Griezmann n'aura pas à s'en soucier. Il passera entre les gouttes. Ses prochains jours seront enfin légers. Et, surtout, les cartes sont bien redistribuées. On dit souvent qu'en coupe, seul le résultat compte. Ce Barça-là l'illustre vraiment. Venu pour apporter une griffe plus esthétique, Quique Setién a encore du pain sur la planche...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.