Espagne : La mise au point de Piqué sur la Catalogne

Espagne : La mise au point de Piqué sur la Catalogne©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le dimanche 01 octobre 2017 à 22h11

Si Gerard Piqué est un emblème au FC Barcelone, ce n'est pas seulement pour sa participation à l'une des époques les plus fastes du club catalan. Car le défenseur international espagnol est aussi un farouche défenseur de sa région et de son identité.

Favorable au référendum pour l'autodétermination de la Catalogne, l'ancien Mancunien a voté ce dimanche matin avant d'aller disputer un match de Liga avec le Barça, contre Las Palmas. Après la rencontre, l'intéressé est revenu sur cette journée mouvementée en Espagne, visiblement très ému. « C'est une journée difficile. Il y avait des familles, des enfants et des grands-parents, et la police est intervenue. Les gens se sont manifestés sans violence. La police ne peut pas agir de la sorte, c'est honteux. Tout le monde l'a vu et il y aura des conséquences », a soufflé Piqué.

« Quand on vote, on peut voter oui, non ou blanc, mais on vote. Dans ce pays, pendant de nombreuses années, on a vécu sous le franquisme, les gens ne pouvaient pas voter et c'est un droit que nous devons défendre. Je suis catalan, je me sens catalan et c'est pour ça qu'aujourd'hui plus que jamais, je me sens fier des gens de Catalogne », a lâché l'ancien Mancunien, alors que des centaines de personnes ont été blessées dans des affrontements avec les forces de l'ordre dans les rues de Barcelone.

International aux 91 sélections, le défenseur de 30 ans a évoqué son avenir avec la Roja alors que le fossé se creuse entre la Catalogne et le gouvernement de Madrid. « Je crois que je peux continuer à aller en sélection parce qu'il y a beaucoup de gens en Espagne qui sont en total désaccord avec les faits qui se sont produits en Catalogne et qui croient vraiment en la démocratie », juge-t-il. Mais Gerard Piqué ne forcera pas son destin s'il lui est demandé de se retirer. « Si le sélectionneur ou toute autre personne de la Fédération pense que je suis un problème ou que je gêne, je n'aurais pas de problème à faire un pas de côté et à quitter la sélection avant 2018. » Dans tous les cas, le Barcelonais a déjà annoncé son intention de prendre sa retraite internationale après la Coupe du Monde.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
9 commentaires - Espagne : La mise au point de Piqué sur la Catalogne
  • Facile de renoncer à la sélection ,lorsque l'on est plus au niveau ....

  • ouh là ça s'emballe ici
    ce n'était qu'un référendum et on fait des raccourcis !
    comment Catalunya fera t elle pour obtenir son indépendance ......elle ne l'aura pas
    mais obtiendra un statut spécial ,au delà de l'autonomie dont elle est bénéficiaire actuellement
    et grâce auquel , elle ne sera plus considérée comme la vache à lait du pouvoir central madrilène puisqu'elle doit assumer une partie de la dette de l'état espagnol alors que la Catalogne a un statut autonome
    cette région de 7.5 millions d'habitants représente 20% de la richesse du pays.......et elle est plus riche que 7 pays de l'Europe.......

  • tous les illumines-independantistes sont comme les communistes ou gens d extrem-goche a savoir : vous avez le droit de voter si vous etes independantistes et si vous votez oui !!!!! c est l e u r democratie !!!!!!

    quand on est militant du fn comme toi , on évite de se moquer des communistes ou de l'extrême gauche
    vu le nombre de ces gens là qui votent maintenant pour le fn..........

  • le FC Barcelone et mort ! Il n'a plus sa place dans le championnat espagnol et n'a pas sa place dans le championnat français ( car aucun lien avec la France, ne serait-ce que linguistique, contrairement à Monaco). Seul le club d'Andorre peut postuler puisque par l'Histoire le président de la République française est co-prince d'Andorre. Encore un club qui mettra la clé sous le paillasson comme celui de Salamanque.

  • Bon pour la retraite ! Piqué est surtout animé par le fric ! Se sentant étranger en Espagne, C'est un peu comme si Ribéry, jouant à Munich, voulait jouer pour la Mannschaft !