Comment l'affaire Neymar s'est inversée

Comment l'affaire Neymar s'est inversée©Media365

Julien Pereira, publié le dimanche 23 juillet 2017 à 12h45

L'affaire d'état qui a animé la Catalogne et Paris ces derniers jours a traversé l'Atlantique, le FC Barcelone se concentrant sur sa préparation étatsunienne malgré la fragilité englobant l'avenir de Neymar.

Annoncé « proche à 95% » de s'engager avec le PSG en fin de semaine, le Brésilien aurait désormais tempéré ses envies d'ailleurs et envisagerait de poursuivre son aventure barcelonaise.

Bartomeu s'est occupé du père, Valverde de Neymar

Même si elle en a l'air, la situation ne s'est pas inversée en un claquement de doigt et il a bien fallu, selon les médias espagnols, une mobilisation du club à tous les étages, des ses coéquipiers à la direction en passant par son coach, Ernesto Valverde. Samedi, quelques heures avant la rencontre disputée dans le cadre de l'International Champions Cup et remportée par le Barça face à la Juventus grâce au show de Neymar, Josep Bartomeu, président du FCB, s'est entretenu avec le père du Brésilien, dirigeant de la société de gestion des droits d'image de la superstar et membre le plus influent de son entourage.

Selon AS, le patron de l'entité catalane n'en était pas ressorti avec la mine des jours joyeux mais plusieurs sources, citées par le quotidien, affirmaient que la discussion avait été « courte, difficile et intense, tout en laissant la sensation que Neymar ne partirait pas ». Selon Mundo Deportivo, Valverde a ensuite passé la deuxième couche, discutant en tête-à-tête avec l'attaquant de 25 ans pour lui rappeler à quel point il est un élément-clé de son dispositif tactique, pour le présent et pour l'avenir.

« Je reste »

Dès l'éclatement de la rumeur, Gérard Piqué a été le premier à prendre la parole, en privé, pour échanger avec son coéquipier et le convaincre de rester. Ses compères d'attaque, Lionel Messi et Luis Suarez, ont fini d'inverser définitivement la tendance. Selon Sport, la MSN s'est retrouvée dans la nuit de vendredi à samedi dans une chambre d'hôtel du Sheraton, dans le New Jersey, où loge l'équipe barcelonaise durant sa tournée nord-américaine. La conversation, encouragée par la direction du club, a duré plus d'une heure.

Neymar aurait été très attentif aux paroles de La Pulga et de l'Uruguay, qu'il admire et avec lesquels il a noué une profonde amitié. Les deux buteurs ont insisté sur l'aspect sportif, rappelant à Neymar qu'il « ne trouverait pas mieux ailleurs » et que les objectifs élevés du FC Barcelone ne pourraient être atteints qu'avec le Brésilien dans l'effectif. L'Auriverde en est ressorti avec de nouvelles certitudes et a fini par rassurer ses coéquipiers en clôturant l'entrevue par les deux mots que toute la Catalogne veut encore entendre : « Je reste ».

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
8 commentaires - Comment l'affaire Neymar s'est inversée
  • Comment un joueur de classe mondiale pourrait se contenter de jouer dans un club de classe qui ne brille qu'en national?
    En prenant une déculottée contre Barcelone sur un match gagné d'avance et contre tout pronostic, le PSG a perdu plus qu'un match, il a montré qu'il n'avait pas d'âme et aucun crédit à l'international.
    Qui a été assez dupe, PSG ne mérite pas ce joueur comme tous les autres de sa classe...les grands clubs ne sont pas en France!

  • Et c'est là que Verratti va reprendre des envies de partir au Barca

  • Ici, on n'informe pas : on fait le buzz.

  • QATAR SG la RISEE.
    Le club est utilisé comme marchepied.HONTEUX.

  • messieurs les journalistes, je viens d'apprendre que Platini et Zidane venait de sortir d'une clinique de jouvence, où le 1er a gagné 40 ans et le second 20 ans, et qu'ils allaient signer au PSG