Andres Iniesta raconte sa dépression de 2009

Andres Iniesta raconte sa dépression de 2009©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI : publié le samedi 25 avril 2020 à 11h03

Dans un documentaire diffusé par Rakuten, Andres Iniesta a raconté la dépression qu'il avait vécue en 2009 après le décès de son ami Dani Jarque.



Le 11 juillet 2010, Andres Iniesta marquait en prolongation le seul but de la finale contre les Pays-Bas et offrait ainsi sa première Coupe du Monde à l'équipe d'Espagne. Il soulevait alors son maillot pour dévoiler un message d'hommage à Dani Jarque, son grand ami de l'Espanyol Barcelone, décédé en août 2009 à 26 ans d'une insuffisance cardiaque. Ce décès a traumatisé Andres Iniesta, comme il l'a confié dans un documentaire diffusé actuellement sur Rakuten. « Quand j'ai appris la nouvelle, j'ai eu l'impression de recevoir un coup de poing, un coup très puissant qui m'a mis KO et m'a fait tomber bien bas, je n'étais vraiment pas bien. Les jours passaient, et je me rendais compte que ma situation ne s'améliorait pas, je ne me sentais pas bien, je n'étais pas moi-même. Tout était sombre, je voyais tout en noir. »

Son père voulait qu'il arrête le foot

Son père Jose Antonio raconte également la dépression par laquelle est passée celui qui venait alors de remporter sa deuxième Ligue des Champions avec le FC Barcelone : « Quand votre fils de 25 ans vient vous voir à minuit et vous dit qu'il veut dormir avec ses parents, il ne peut pas bien aller. Il m'a dit "Je ne suis pas bien", je lui ai demandé ce qui n'allait pas et il m'a répondu "Je ne sais pas, je ne me sens pas bien". A un moment, je me suis même dit que cela serait mieux qu'il arrête le football. » Finalement, Andres Iniesta a consulté une psychologue, et a également été aidé par son entraîneur Pep Guardiola. Il a continué le football, et a remporté la Liga et la Coupe du Monde quelques mois plus tard.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.