Un porte-parole de la FIFA confirme la plainte de l'Atlético

Un porte-parole de la FIFA confirme la plainte de l'Atlético©Media365

Rédaction , publié le mercredi 20 décembre 2017 à 16h23

L'Atlético de Madrid a bel et bien déclaré la guerre au FC Barcelone. Les Colchoneros ont dénoncé les dirigeants Blaugrana à la FIFA pour avoir approché Antoine Griezmann, le week-end dernier, alors que le règlement de l'instance dirigeante interdit les clubs d'approcher les joueurs jusqu'à six mois avant l'expiration de leur contrat.

Or, en juin dernier, l'attaquant français a prolongé le bail le liant à l'Atlético jusqu'en 2022. Un porte-parole de l'organisme a confirmé à l'agence dpa « qu'une plainte avait été reçue sur ce cas », comme l'a relayé Marca. Dimanche, le quotidien catalan Mundo Deportivo avait révélé que les dirigeants du Barça s'étaient entretenus avec le buteur et son entourage dans un restaurant. Le porte-parole du vice-champion d'Espagne, Guillermo Amor, avait confirmé à demi-mot cette entrevue.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU