Liga - Atlético Madrid : Sifflé, Griezmann s'agace contre ses supporters

Liga - Atlético Madrid : Sifflé, Griezmann s'agace contre ses supporters©Media365
A lire aussi

Arthur Merle, publié le lundi 05 février 2018 à 09h26

Sifflé par son propre public dimanche pour avoir cassé une contre-attaque de l'Atlético Madrid, Antoine Griezmann a répondu par un geste d'humeur. La tension est palpable entre l'international français et les habitués du Wanda Metropolitano.

En battant Valence dimanche soir (1-0), l'Atlético Madrid a conforté sa place de dauphin du FC Barcelone en Liga. En théorie, tout va bien, donc. Mais une scène assez étonnante est venue ternir quelque peu ce très bon résultat des Colchoneros. Alors qu'on est dans le temps additionnel, les hommes de Diego Simeone ont l'occasion de jouer un contre. Mais Antoine Griezmann décide de conserver le ballon pour gagner du temps plutôt que de le jouer à fond. Ce qui n'est visiblement pas du goût des supporters madrilènes, qui sifflent le gaucher... Agacé, ce dernier met d'abord son doit sur sa bouche avant de faire de grands gestes d'énervement...

Simeone : "Griezmann a fait ce qu'il avait à faire"Un moment particulier que Simeone a tenté de dédramatiser à l'issue de la rencontre : « Griezmann a fait ce qu'il avait à faire, même si, et c'est normal, les gens voulaient gagner. Les joueurs sont ceux qui interprètent le mieux ce qu'ils doivent faire sur le terrain. Griezmann n'a fait que des bons choix ce soir. Même s'il n'a pas marqué et n'a pas pu être à la finition des actions, il a su tenir le ballon quand il fallait le faire, sans attaquer de manière inutile. C'est un joueur extraordinaire quand il est en forme, comme en ce moment », a déclaré El Cholo.Des relations compliquées depuis l'été dernierMalgré ces déclarations flatteuses, l'histoire d'amour entre l'international français et son public a pris un sacré coup...et depuis l'été dernier. Le gaucher avait en effet laissé entendre qu'un départ vers Manchester United était possible alors que son club était interdit de recrutement et n'aurait pas pu le remplacer. « Grizi » avait finalement prolongé jusqu'en 2022 et présenté ses excuses. Le public colchonero est peut-être, aussi, encore plus exigeant avec un joueur qui est très légèrement en retard sur ses statistiques de la saison dernière en termes de buts marqués (26 toutes compétitions confondues en 2016-2017 contre 11 jusqu'ici cette saison).

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU