Atlético : Quatre défaites à la suite, une première pour Simeone

Atlético : Quatre défaites à la suite, une première pour Simeone©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 23 décembre 2021 à 17h04

Diego Simeone fait le dos rond, malgré le nouveau revers de l'Atlético mercredi à Grenade (2-1). Pour sa dixième saison sur le banc du club madrilène, l'entraîneur argentin connaît son moment le plus difficile sur la scène nationale.



Il faudrait rien de moins qu'un miracle pour que l'Atlético parvienne à conserver son titre de champion d'Espagne : battus pour la quatrième fois de suite en Liga mercredi, à Grenade (2-1), les Colchoneros comptent 17 points de retard - et un match de moins - par rapport au Real Madrid, leader très tranquille qui file déjà vers la couronne nationale. Jamais Diego Simeone, depuis son arrivée sur le banc en 2011, n'avait été vaincu plus de deux fois d'affilée en championnat. Après les défaites devant Majorque (1-2), chez le Real (2-0) et à Séville (2-1), le malheureux record avait déjà été dépassé, mais le voilà donc renforcé. D'autres chiffres viennent appuyer cette passe très difficile, heureusement tempérée par le sursaut à Porto en Ligue des champions (0-3), qui permettra au club d'affronter Man Utd en huitièmes.

"On doit être calmes, travailler et attendre"

L'Atlético a encaissé au moins un but pour la onzième fois de suite à l'extérieur, ce qui constitue là aussi la pire série depuis que Diego Simeone a pris l'équipe en main il y a dix ans. Plus spécifique, c'est aussi la deuxième fois de suite que les partenaires d'Antoine Griezmann - absent sur blessure pour la deuxième rencontre consécutive - encaissent un but en dehors de la surface. Cette passe de deux n'avait pas été subie par l'Atlético depuis... septembre 2012.


Enfin, jamais le Real n'avait compté autant d'avance sur son voisin depuis le début de l'ère Diego Simeone. Ce dernier n'arrive pas à en vouloir à ses joueurs, cinquièmes du championnat : "On méritait de gagner. Parfois, on gagne sans le mériter, et là on perd alors qu'on mérite de gagner... On doit se vider la tête, être calmes, travailler et attendre. On a eu des occasions. Avec tranquillité et équilibre, on avancera."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.