Supercoupe : Barça - Real Madrid, le nouvel or noir du pays

Supercoupe : Barça - Real Madrid, le nouvel or noir du pays©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le mercredi 12 janvier 2022 à 12h56

Opposée ce mercredi en Supercoupe d'Espagne, le Real Madrid et le Barça vont offrir une affiche attendue par tous les fans de ballon rond. Un Clasico également synonyme de recettes florissantes.



Depuis sa première édition en 2019, la Fédération Royale Espagnole de Football (RFEF) a reconduit l'expérience de la Supercoupe d'Espagne à quatre équipes, au cœur de la saison et à l'étranger. Si l'année dernière à cause de la pandémie de Covid-19 l'exil en Arabie Saoudite n'avait pas eu lieu, il est bel et bien d'actualité en ce mois de janvier pour les deux derniers finalistes de la Coupe du Roi, l'Athletic Bilbao et le Barça, ainsi que le champion d'Espagne, l'Atlético de Madrid, et le vice-champion, le Real Madrid. Un casting de rêve pour cette mini-compétition. Le vent des dunes du Golfe Persique en plein hiver réchauffera le monde du football. Et les caisses du football espagnol par la même occasion.

Quoi de plus vendeur qu'un Clasico? Aucune affiche sur la planète ne peut se targuer de réunir autant de téléspectateurs et surtout de déchaîner les passions, aux frontières du rationnel parfois. Bien qu'orphelins de Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, les deux grands d'Espagne vont à nouveau croiser le fer ce mercredi au King Fahd International Stadium de Riyad en demi-finale de la compétition, et ainsi générer une belle audience, avec les recettes en découlant. Une aubaine pour la RFEF et l'ensemble de ses clubs, a fortiori en pleine période de pandémie et d'incertitude financière.

20 millions à se partager entre les quatre participants

Bien que les chiffres officiels n'ont pas été communiqués, le quotidien ibère AS avance que la coquette somme de 12.5 millions d'euros sera perçue par le Real Madrid et le Barça au sortir de la Supercoupe d'Espagne, et cela peu importe le résultat final des deux clubs. Et il ne s'agirait que d'une fourchette minimaliste. Leur poids économique écrase la concurrence. Champion d'Espagne en titre, l'Atlético de Madrid percevra au minimum un chèque de 4.5 millions d'euros et l'Athletic Bilbao devrait s'en tirer à bon compte avec des revenus assurés à hauteur de 2.5 millions d'euros.

En Arabie Saoudite jusqu'en 2029

Outre cette importante manne financière, la fédération espagnole se frotte les mains car une enveloppe adjacente de 20 millions d'euros, destinée aux clubs des divisions inférieures, intègre le partenariat, toujours selon AS. L'Arabie Saoudite et la RFEF ont entériné la programmation de la Supercoupe d'Espagne dans le royaume bordé par la mer Rouge jusqu'en 2029. Un coup de maître réussi par Riyad, toujours prompt à organiser de grands évènements sportifs tels que le Grand Prix de formule 1 du 5 décembre dernier. Quant aux dirigeants du football espagnol, ils ont trouvé au pays de l'or noir et du désert d'Arabie, un puits où s'abreuver en cette période de vaches maigres.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.