Ronaldo : " J'aurais aimé rester au Barça "

Ronaldo : " J'aurais aimé rester au Barça "©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 11 février 2020 à 18h05

Il y a vingt-trois ans, et après seulement une année passée du côté du Camp Nou, le Brésilien Ronaldo a défrayé la chronique en rejoignant l'Inter de Milan. Le « Fenomeno » s'était engagé en faveur des Nerazzurri contre un montant record à l'époque. Le transfert s'est révélé être un succès puisqu'il a continué à écrire sa légende en Italie, en dépit de deux grosses blessures contractées au genou. Pourtant, le désir de l'intéressé était tout autre à l'époque. La star auriverde aurait aimé poursuivre son aventure avec les Blaugrana.



Dans un entretien accordé à DAZN Italie, le double Ballon d'Or vient de révéler que c'est totalement à contrecœur qu'il a mis fin à son séjour à Barcelone. « J'avais signé un renouvellement de contrat à la fin de la saison et je suis parti pour un rassemblement avec la sélection. Cinq jours plus tard, ils m'ont appelé pour me dire que je ne pouvais pas continuer. Je n'étais pas maitre de mon destin. Sinon je serais resté », a-t-il confié. L'ex-international auriverde a reconnu aussi en vouloir aux responsables barcelonais pour l'avoir poussé vers la sortie : « Ils ne m'appréciaient pas comme je le pensais et c'est pourquoi la décision n'était pas entre mes mains. J'aurais aimé rester ».

Ronaldo a adoré son passage au Real

Ronaldo se voyait donc bien faire un long parcours avec le prestigieux club catalan. Toutefois, il ne regrette rien par rapport à ce qu'il a vécu ensuite, et surtout pas son passage chez le rival madrilène (2002-2007). Il faisait partie de la première ère des Galactiques et dans la capitale espagnole il a aussi eu le privilège de rencontrer Florentino Perez. Une personne à qui il voue un énorme respect. « Je jouais avec Roberto Carlos en sélection, et il me parlait de tout ce que Madrid représentait et de ce qu'il y avait vécu, se souvient R9. Cela trottait dans ma tête et après quelques années, j'ai voulu voir de mes propres yeux (...) Je suis venu et c'était encore plus grand que ce que Roberto m'avait dit, plus grand que je ne pouvais l'imaginer. C'est le Real Madrid. Il y a de grandes attentes et une grande pression. Il y a aussi, bien sûr, les meilleurs joueurs du monde. J'ai été ravi de découvrir que c'était un si grand club et que je pouvais l'aider le club à grandir encore plus. Et puis, il y avait Florentino Pérez, qui reste jusqu'à ce jour mon président favori ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.