Piqué tord les rumeurs sur les Madrilènes de la Roja

Piqué tord les rumeurs sur les Madrilènes de la Roja©Media365

Rédaction , publié le jeudi 22 mars 2018 à 12h28

Gerard Piqué a profité d'une tribune dans Players' Tribune pour apporter sa vision sur sa relation avec les joueurs du Real Madrid présents en sélection. L'occasion de tordre certaines rumeurs.

Gerard Piqué peut souffler, le défenseur central du FC Barcelone ne va pas subir la bronca des supporters du Real Madrid mardi prochain contre l’Argentine. La Roja va bien affronter Lionel Messi et l’Albiceleste à Madrid mais dans l’antre de l’Atletico Madrid. Les sifflets seront sûrement là pour accueillir le Barcelonais mais sûrement moins important que si la rencontre avait eu lieu à Santiago Bernabeu. Car, Piqué est devenu une cible après que l’ancien Mancunien se soit positionné en faveur de l’indépendance de la Catalogne. Catalan de naissance, il n’a jamais caché son opinion quitte à s’attirer les foudres de tout un pays qui a demandé à ne plus le voir sous le maillot espagnol. Mais dans Players’ Tribune, l’international a tenu à mettre les choses au clair concernant sa situation.

« C'est une position difficile pour moi personnellement, parce que le moment le plus heureux de ma vie a été de remporter la Coupe du Monde pour l'Espagne, mais d'un autre côté, être catalan est dans mon sang. C'est mon peuple, mon héritage, ma terre. Et quand 80% des Catalans disent vouloir le droit de vote, je crois qu'ils devraient être entendus. Si cette opinion fait que mes compatriotes me détestent ... eh bien, je suis parfaitement tranquille avec cette pensée », affirme-t-il dans cette tribune en affirmant sa fierté de porter le maillot de la sélection espagnole tous les 4 ans à la Coupe du monde.

Durant cette prise de parole écrite, Gerard Piqué revient également sur la relation qu’il a avec les joueurs du Real Madrid, présents en sélection. Une fois de plus, il préfère tordre les rumeurs faisant état d’une fracture entre le clan barcelonais et madrilène due aux différents Clasico et déclarations dans la presse.

« Tous les footballeurs ont des groupes WhatsApp mais mon favori va vous surprendre. Plus tôt dans la saison, quand nous avions 8 ou 9 points d’avance sur le Real en championnat, j’ai créé un groupe spécial avec les internationaux espagnols du Real et du Barça. Tout ce qu’on fait, c’est de se chambrer entre nous. C’est génial. On est des gamins ! Et je dois le dire, ça me fait beaucoup marrer puisqu’on a aujourd’hui 15 points d’avance sur eux en Liga. Du coup, je suis très créatif au moment de poster des messages. La saison dernière, quand les gars du Real gagnaient tout, ils se sentaient plutôt bien. Ils n’arrêtaient pas de me chambrer quand on se voyait en sélection. [...]Je peux rigoler avec ces mecs car nous sommes frères en sélection nationale. On déteste peut-être nos clubs respectifs, mais on joue tous pour le même pays, avec le même rêve, et c’est quelque chose dont je suis extrêmement fier. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.