Pas d'Umtiti, pas de Barça

Pas d'Umtiti, pas de Barça©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le dimanche 12 mars 2017 à 19h37

Le FC Barcelone s'est incliné sur la pelouse du Deportivo La Corogne pour le compte de la 27eme journée de Liga (2-1). Un résultat qui n'arrange pas les affaires du Barça dans la course au titre et qui montre une fois de plus l'importance de Samuel Umtiti dans l'effectif catalan, lui qui a pris place sur le banc après son gros match contre le PSG mercredi dernier.

On ne peut être là que depuis moins d'un an et déjà être indispensable. C'est ce qu'est en train de vivre Samuel Umtiti au FC Barcelone. Débarqué l'été dernier dans la ville catalane, l'ancien Lyonnais a déjà mis tout le monde d'accord au sein du club. Auteur d'une prestation XXL lors du huitième de finale retour contre le PSG au Camp Nou, Umtiti s'impose presque comme le patron d'une défense blaugrana fébrile. Généralement, on dit qu'on observe la qualité et l'importance d'un joueur quand ce dernier ne joue pas et c'est typiquement le cas du défenseur de 23 ans. Mis sur le banc par Luis Enrique ce dimanche après-midi pour le déplacement au Deportivo La Corogne, il a assisté de loin à la défaite des siens (2-1). Si la défaite au lendemain d'une incroyable « remuntada » peut être compréhensible même contre le premier non relégable de Liga, elle met en avant qu'Umtiti est le talisman barcelonais, le porte-bonheur.
100% de victoires quand il est sur le terrain
Sur les onze matchs de Liga auxquels le natif de Yaoundé n'a pas participé, le Barça s'est incliné à 6 reprises (pour 2 victoires et 3 nuls). Pour sa première saison à l'étranger, la surprise du chef Deschamps à l'Euro 2016 était surtout venu apprendre derrière le duo Piqué-Mascherano. Il s'est finalement imposé comme un premier choix dans l'esprit de Luis Enrique et du public - pourtant très difficile - catalan. S'il n'a joué que 16 matchs de Liga (15 titularisations) à cause de blessures, toutes ces confrontations ont été bénéfique au champion d'Espagne en titre. En effet, à chaque fois que l'international français (4 sélections) a mis un pied sur une pelouse espagnole, le Barça l'a systématiquement emporté. Ça ne reste que des statistiques mais ça montre à quel point l'ancien patron de la défense lyonnaise est déjà devenu indispensable après seulement quelques mois en Catalogne.

 
3 commentaires - Pas d'Umtiti, pas de Barça
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]