Liga : Service minimum pour le Barça

Liga : Service minimum pour le Barça©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 09 juillet 2020 à 00h00

Le FC Barcelone a dû se contenter du plus petit des scores (1-0) pour dominer l'Espanyol Barcelone et revenir ainsi à un point du Real Madrid.

Le FC Barcelone n'est pas passé loin ce mercredi d'un accroc qui aurait été fatal dans la course au titre. Distancés de quatre points par le Real Madrid, les Catalans ont été proches de concéder un décevant nul. Une contre-performance qui leur a été évitée par Luis Suarez, auteur de l'unique but du match, et aussi par Marc-André Ter Stegen, qui a veillé au grain sur sa ligne.

Le Barça a connu quelques frayeurs

Le portier allemand a sauvé les siens à deux reprises. Dès la 10e minute, il a dû intervenir pour repousser le tir d'Adri Embarba. Et à la 44e, il s'est retrouvé au bon endroit pour empêcher Clément Lenglet de scorer contre son camp, avant de voir son poteau éloigner une tentative de Didac Vila (44e). Enfin, quand il a été battu, le gardien barcelonais a pu compter sur Gérard Piqué pour le suppléer (77e). Défensivement, les Blaugrana ont donc eu du boulot. Qui l'aurait cru alors qu'ils se mesuraient à la lanterne rouge du classement et qui possède aussi la deuxième pire attaque de ce championnat espagnol ? Cela illustrait parfaitement les difficultés du moment de cette formation catalane.



Toutefois, et à défaut de se montrer souverains, les hommes de Quique Setién ont su pour une fois être solides et surtout réalistes en exploitant l'un des rares temps forts qu'ils ont eus. C'était peu avant l'heure du jeu. Juste après qu'un joueur de chaque camp ont été expulsés (Ansu Fati et Pol Lozano), Luis Suarez a profité des espaces à sa disposition pour conclure avec succès. L'Uruguayen devenait à l'occasion le 3e meilleur buteur de l'histoire du Barça avait 195 réalisations à son compteur.



Messi n'était pas en réussite

« El Pistolero » a donc endossé le costume du héros, volant notamment la vedette à Lionel Messi. L'Argentin a été plutôt malheureux durant cette rencontre, avec notamment deux jolies occasions de sa part qui ont été neutralisées par Diego Lopez (22e et 68e). Et quand La Pulga reste muet, le Barça tremble inévitablement jusqu'au bout.

Au final, le champion d'Espagne a donc quand même assuré le minimum. La performance, très timide, n'est pas de nature à rassurer l'équipe, mais à ce stade de la saison et vu la situation au classement, tout ce qui compte c'est le résultat. Et si le Real trébuche vendredi contre Alaves, les Catalans savoureront encore plus cette victoire étriquée contre le voisin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.