Liga : Le Real Madrid laisse la première place au Barça

Liga : Le Real Madrid laisse la première place au Barça©Media365

Naïm Beneddra, publié le dimanche 22 décembre 2019 à 22h54

Après avoir touché trois fois les montants, le Real Madrid a concédé le match nul face à l'Athletic Bilbao (0-0) dimanche soir. Les hommes de Zinédine Zidane laissent ainsi la première place du classement au FC Barcelone.

Le FC Barcelone et le Real Madrid ne termineront pas l'année ex-aequo en tête du championnat espagnol. Les deux rivaux n'ont pas été capables de se départager lors du Clasico (0-0), mais la différence s'est faite ce week-end avec un faux-pas des Merengue à domicile face à Bilbao (0-0). Contre les Basques, et comme ils l'avaient fait à Nou Camp, les hommes de Zinedine Zidane ont dominé de la tête et des épaules. Cependant, ils n'ont pas été capables de concrétiser leur mainmise, se contentant d'un petit nul qui ne fait guère leurs affaires.

Le Real Madrid a touché trois fois les montants

Même Karim Benzema, si efficace lors des précédentes rencontres à Bernabeu, est resté muet devant les buts adverses. Le Français n'a pas été très inspiré, et la seule fois où il a cru trouver le chemin des filets, un défenseur de Bilbao (Unai Simon) est venu éloigner le ballon sur la ligne (32eme). Une occasion en or qui était intervenue au cœur de la meilleure période madrilène. Vinicius Jr (12e) dans un face à face avec le gardien, et Toni Kroos (19eme), avec une frappe de près échouant sur la transversale, ont aussi été proches d'ouvrir le score. Sans plus de réussite que leur coéquipier français.

En seconde mi-temps, le Real Madrid a poursuivi ses assauts, mais toujours sans conséquence au tableau d'affichage. Nacho Fernandez a eu la meilleure opportunité de son équipe, avec une reprise de la tête repoussé par le montant (59eme), tandis que Luka Jovic a aussi touché du bois en fin de partie (87eme). Au final, le 0-0 est resté de mise et cela a donné lieu à un deuxième résultat vierge consécutif pour les Merengue. Il n'y a rien de dramatique mais les deux points abandonnés un soir où le taux de possession a atteint les 68%, où il y a eu plus de 30 centres et trois fois plus de tirs que chez l'adversaire (20 contre 6), ont de quoi donner un gout amer à la buche de Noël du côté de Bernabeu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.