Liga : Le Barça souffre mais repasse en tête

Liga : Le Barça souffre mais repasse en tête©Media365

Rédaction Media365, publié le mercredi 24 juin 2020 à 00h05

Grâce à une victoire acquise dans la douleurs mardi soir face à l'Athletic Bilbao (1-0), le FC Barcelone est redevenu leader du championnat espagnol.

Quatre jours après avoir été tenu en échec par le FC Séville, le FC Barcelone a bien failli laisser échapper deux nouveaux points en Liga. A domicile, les Catalans ont souffert pour prendre la mesure de l'Ahtlétic Bilbao, qui les avait dominés à l'aller. Mais, ils ont fini par assurer l'essentiel (1-0). Le remplaçant Ivan Rakitic a sorti les siens d'un mauvais pas en scorant à vingt minutes du terme. Un but qui pourrait valoir de l'or lors du décompte final de la saison.



Une attaque inoffensive

En 90 minutes de jeu, les Barcelonais n'ont sollicité le gardien adverse qu'à de très rares reprises. Bilbao a fait encore pire (0 tirs cadré), mais cela en dit long sur les difficultés qu'ils ont eu à créer le danger. Pourtant, Quique Setién a aligné une attaque séduisante sur le papier, faisant de nouveau appel à Antoine Griezmann. Associé à Messi et Luis Suarez, le Français a encore livré un match sans relief, égalant en outre sa pire série sous la tunique blaugrana (6 matches sans marquer). Sa sortie à la 64e minute de jeu était tout sauf surprenante.


Outre Griezmann, Suarez a aussi été très discret, même s'il s'est rendu auteur d'une belle frappe à la 15e minute. Quant à Messi, il a débuté discrètement, mais s'est réveillé au bon moment. C'est de lui qu'est venue l'ouverture du score. Prenant ses responsabilités, il a su provoquer dans la surface avant de servir son coéquipier croate sur un plateau. Ce dernier n'avait alors plus qu'à conclure d'un tir croisé (71e).

Un Barça qui ne rassure pas

Il n'y a plus eu d'autre but inscrit dans cette partie et les hommes de Quique Setién peuvent s'estimer contents d'avoir su forcer la décision. Cependant, au niveau du jeu proposé, cette partie n'est pas de nature à les rassurer. En première période, ils n'étaient d'ailleurs pas loin de se faire punir pour leurs approximations, avec deux occasions non converties par Unai Lopez (4e et 21e) du côté de Bilbao. Et à 1-0, une sortie de Marc-André Ter Stegen a été tout près de profiter à Raul Garcia (85e). Inquiet vendredi dernier après le match contre Séville, Gérard Piqué ne devrait pas être plus serein à la suite de cette rencontre, malgré le plein de points.

En attendant de retrouver un rendement plus conforme à son standing, le Barça peut quand même se féliciter d'avoir fait le plein de points. Ça lui permet de récupérer provisoirement la place de leader, et ça lui évite de trembler à l'idée de voir le Real Madrid l'emporter mercredi et prendre le large au classement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.