Liga : L'Atlético craque à nouveau

Liga : L'Atlético craque à nouveau©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 25 avril 2021 à 23h12

Bilbao a eu le scalp de l'Atlético (2-1) dimanche, en clôture de la 32eme journée de Liga (la 33eme, en réalité). La place de leader des Colchoneros ne tient plus qu'à un fil. Séville, victorieux de Grenade (2-1), peut aussi y prétendre.



On n'imaginait pas écrire ça : et si Séville terminait champion d'Espagne ? La défaite de l'Atlético, dimanche sur le terrain de l'Athletic Bilbao (2-1), combinée à la cinquième victoire de suite de Séville devant Grenade (2-1) - la septième en huit matchs, la treizième en seize rencontres -, offre une photographie dingue au classement de Liga à cinq journées de la fin : l'Atlético, toujours leader, devance le Real Madrid et le Barça de deux points, et Séville n'est plus qu'à trois longueurs. Le vrai gagnant de ce week-end est bien le FC Barcelone, qui conserve plus que jamais son destin entre ses pieds. Si les Catalans battent Grenade jeudi lors de leur match en retard, ils prendront ainsi la tête du championnat sans même avoir besoin d'aller battre l'Atlético, dans deux semaines.

Cette 35eme journée sera brûlante, puisqu'elle verra également Séville recevoir le Real Madrid. L'Atlético, qui a compté plus de dix points d'avance cet hiver, peut donc tout à fait tout perdre (hormis la qualification pour la Ligue des Champions) et terminer hors du podium. Les absences offensives continuent de peser sur l'équipe de Diego Simeone, qui était encore privé de Luis Suarez et Joao Félix au coup d'envoi, l'Uruguayen revenant en vain à l'heure de jeu (de même que son compère portugais). C'est Stefan Savic qui a égalisé à l'entame du dernier quart d'heure (1-1, 77eme), ce qui n'a pas suffi face à l'ultime réplique d'Inigo Martinez (2-1, 86eme). La conclusion du capitaine Koke (sur Movistar) est sans équivoque, peut-être un peu exagérée à chaud : "On est foutus."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.